• Non classé

Fargeon : « Il y a peut-être une réorganisation à faire en interne »

Philippe Fargeon

 

Philippe Fargeon, sur Gold FM, est revenu sur les performances de Paul Bernardoni. Pour l’ancien joueur du club, il faut être confiant puisqu’il pense que Bordeaux a de bons jeunes. En revanche, il estime que c’est dommage qu’il faille attendre des blessés pour que ces jeunes sortent au plus haut niveau :

 

« C’est compliqué, mais c’est une bonne école pour lui. Il montre tous les jours qu’il a quand même des compétences, on ne va pas les remettre en cause. Aujourd’hui, il n’est pas forcément responsable. Il est montré du doigt, c’est tout à fait normal. Il est arrivé dans une position où on ne l’annonçait pas forcément titulaire, et il est arrivé du jour au lendemain donc automatiquement on l’a regardé arriver avec un œil différent. Il faut partir sur cette saison sur quelques bonnes nouvelles, il faut être positif avec des jeunes qui ont montré le bout de leur nez. On a des jeunes susceptibles de devenir de bons joueurs. Ce qui est malheureux c’est qu’on ait besoin de blessures pour se rendre compte qu’on a quelques petites pépites dans le centre de formation, et qu’on peut les faire monter avant que les autres se blessent. C’est peut-être ça le problème. Il y a peut-être un moment où il y a une usure, une fatigue dans ce club, sans remettre en cause les personnes. Mais c’est redondant. Il y a peut-être une réorganisation à faire en interne, de manière à pouvoir remobiliser un peu tout le monde, remettre un peu de sang neuf, parce qu’on a l’impression qu’on redevient la belle endormie. S’il faut attendre qu’on ait des blessés pour se rendre compte qu’on a de bons jeunes, c’est qu’il y a une transaction qui n’est pas là ».

 

Retranscription Girondins4ever