• Non classé

Bernarbia : « Plus aucun joueur n’est excité par vouloir signer aux Girondins »

Ali Benarbia

 

 

Ali Benarbia a réagi au lendemain de la défaite des Girondins de Bordeaux face au TFC, sur RMC. L’ancien bordelais se demande où son ancien club va… « (soupir) En fait, les dirigeants d’eux-mêmes, je veux dire, De Tavernost en premier, ne savent plus où ce club va parce qu’on parlait du stade, en disant que celui-ci allait donner une ambition totalement différente, bah non… Ils ont juste profité de l’Euro 2016, avec les collectivités, pour pouvoir faire un joli stade aux Girondins parce que c’est vrai que Chaban-Delmas est vieux de chez vieux… Quand tu as une enceinte comme ça, en général, ça pousse les dirigeants à être plus ambitieux. Là, ça fait tout le contraire. Et on ressent dans ce club, progressivement, qu’en plus de ne plus avoir de recruter un effectif pléthorique, tu te permets aux Girondins de Bordeaux de te qualifier en Europa Ligue et de temps en temps viser le titre, à finalement aujourd’hui se retrouver dans le ventre mou. Le ventre mou, pour un club comme les Girondins de Bordeaux, c’est se rapprocher progressivement de gros problèmes où tu te retrouves près du maintien et des fois, en deuxième division. Mais le problème c’est que maintenant, plus aucun joueur n’est excité par vouloir signer aux Girondins de Bordeaux. La plupart des joueurs avant étaient heureux et voulaient jouer aux Girondins de Bordeaux parce qu’ils faisaient partie des grands clubs. Je me demande où va aller ce club progressivement parce qu’on ne sent plus quelqu’un pouvoir tenir les rênes du club et lui sortir la tête de l’eau ».

 

Sur la rencontre face à Toulouse, il expliqua que « ce n’est pas 4-0 coup de chance, c’était clair ! Les pénaltys y sont, les buts y sont, ça joue… On a vu un Ben Yedder souriant ». Jérôme Rothen, lui, n’a pas manqué de commenté les propos de Willy Sagnol renonçant à démissionner. « Ah bon, Willy Sagnol est menacé ? Bah il est temps… Avec ce nombre de points. Qu’il dise que ce ne fait pas partie dans sa culture de démissionner… Fais lui un chèque, il va partir, tu vas voir (rires) ».

 

Retranscription Girondins4ever