• Non classé

Chantôme : « Il faut arrêter de trouver à chaque fois des prétextes »

Clément Chantôme

 

Clément Chantôme a été le seul à réagir après la rencontre sur la chaine du club. Le capitaine du soir avait forcément sa tête des mauvais soirs. « Qu’est que j’en retire ? Rien, rien du tout. Il va falloir vite relever la tête parce que ça ne va pas, il faut arrêter de trouver à chaque fois des prétextes. On tombe sur une équipe de Toulouse qui avait besoin de points et qui était agressive mais bon, on n’était pas en difficulté au début, et on prend encore un but bête. Il n’y a aucun décalage, rien, c’est une touche pour nous. C’est encore un but bête et le deuxième encore, avec en plus un carton rouge. Après, c’est impossible de revenir. Il va falloir se remettre dedans et tout faire pour gagner contre Bastia pour essayer de s’éviter une fin de saison pourrie […] Il n’y a pas de cohésion donc au bout d’un moment, quand il n’y en a pas, on est friable sur n’importe quelle situation, même quand il n’y a pas beaucoup de danger. Il va falloir relever la tête et avoir un peu plus de combattants sur le terrain parce qu’aujourd’hui on laisse trop faire les équipes adverses […] On travaille bien à l’entrainement mais c’est la compét’ qui compte, c’est bien beau de mettre des coups à l’entrainement ou de se faire mal entre nous, mais c’est le week-end qu’il faut faire mal à l’adversaire et en ce moment on ne fait pas mal. Et on prend des buts casquette donc on perd confiance, on se démobilise et on fait un peu n’importe quoi. Il va falloir vite se remobiliser et aborder ce match de Bastia en faisant tout pour le gagner […] On n’a pas d’autre choix que de jouer le maintien. On prend un but à la dernière minute contre Gazelec qui nous aurait permis de basculer dans la première partie de tableau et de venir ici un peu plus sereinement. Mais non, on n’y arrive pas, et puis à chaque fois qu’on a moyen de faire quelque chose on perd pied. Il va falloir faire quelque chose contre Bastia si on veut s’éviter une fin de saison pourrie, comme je l’ai dit […] Si on pense au maintien ? Il y a encore un peu de marge mais les autres équipes grignotent donc on va être vite en danger si on ne prend pas de points. On fera le bilan à la trêve ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever