• Non classé

Triaud : « Ces blessures ont été une chance »

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Jean-Louis Triaud, c’est bien connu, essaye souvent de positiver et c’est surtout ça qui le fait avancer. Revenant sur les trop nombreuses blessures contractées cette saison, le Président bordelais a préféré voir le bon côté des choses : l’émergence des jeunes, pour qui il reçoit de nombreux appels de clubs étrangers. « On a eu un paquet de blessés capitaux, des gens importants, le dernier en date étant Carrasso et c’est vraiment un coup dur. Quand je lis les conneries que quand on recoud un gars, on le fait en chambre stérile… Qui dit ça ? Je vois une équipe au rugby, ils se font péter l’arcade, on les recoud dans le vestiaire, ils reviennent sur le terrain et foutent la tête dans la boue. Ils n’ont pas une septicémie derrière… Ton médecin de famille t’a fait des points dans son cabinet. Qui n’est pas plus stérile qu’un vestiaire. Les blessures nous ont portés tort et ce n’est pas des blessures dues à un mauvais entrainement, une absence de travail… Quelque part, ces blessures ont été un vrai handicap mais en même temps une chance. Quel entraineur mettrait sur la touche certains joueurs dits incontournables pour faire rentrer Vada, Ounas, Crivelli… Ça, pour l‘avenir, c’est très souriant. Ils n’étaient pas avec les pros au départ. Si vous saviez le nombre de coups de téléphone de clubs étrangers qui nous questionnent pour ces garçons là… Ce sont les blessures qui nous ont permis de les mettre à l’épreuve et de les voir ».

Gold FM

Retranscription Girondins4ever