• Non classé

Triaud conforte Sagnol et le défend sur ses compos par les blessures

Jean-Louis Triaud et Willy Sagnol

 

Jean-Louis Triaud a bien sûr été questionné sur sa confiance envers Willy Sagnol. Le Président bordelais estime que ce n’est pas le moment d’en parler mais explique qu’il a des résultats bien meilleurs que d’autres entraineurs. « Oui on peut toujours se poser des questions. Je ne suis pas très statistiques, mais j’ai vu qu’il en avait pris (des points) plus que Gillot et Tigana, bien sûr nettement moins de Blanc. Quant à la confiance dans les entraineurs, à partir du moment où on les fait venir, la confiance est à 100%, il n’y a pas de doute. Sinon ça ne peut pas fonctionner. Il n’a pas eu plus de privilèges de Laurent Blanc, surement pas ».

 

Puis il développa un peu plus tard dans l’interview de Gold FM, sur le fait que les gens et supporters cherchent toujours un bouc-émissaire quand ça ne va pas. « Comme toujours quand on n’a pas de bons résultats, la réaction du public est de critiquer. Le Président, l’entraineur, les joueurs, l’actionnaire. Il faut toujours trouver un bouc émissaire. Quelle est la position de Willy Sagnol ? Il n’a vraiment pas eu de chance quant à la disponibilité de son groupe. Il n’a jamais eu le groupe en entier à sa disposition. Deuxièmement, il y a des joueurs comme Ounas qui, il n’y a pas longtemps, n’était pas forcément titulaire en CFA, donc il ne faut pas le cramer. C’est un garçon jeune, qui n’est pas habitué à la répétition des efforts physiques. Ounas, on voit quand ça brille, mais quand il faut faire du repli défensif, là ça marque moins les esprits mais s’il n’est pas au rendez-vous derrière, les autres souffrent. Il y a un moment où tu ne peux pas trop faire jouer un garçon qui physiquement montre qu’il ne peut pas faire les allers-retours dans son couloir un match entier. Il faut le protéger. Une fois que tu as fait l’analyse des joueurs à disposition, on dit qu’il change de schéma de jeu. Mais selon que tu as Pierre, Paul ou Jacques disponibles, tu ne peux pas choisir tel ou tel schéma. Willy n’a jamais eu à disposition la totalité de son groupe pour suivre toute l’année un schéma de jeu. Si j’ai un reproche à faire à nos joueurs c’est de ne pas être dans l’équilibre parce qu’ils ont des craintes peut-être. On n’a pas été assez équilibré dans la mise en place et dans la mise en place et dans l’effort […] Si je veux continuer avec lui ? Je ne veux même pas en entendre parler ! Il reste neuf matches à jouer, on fera le bilan en fin de saison. Willy Sagnol est sous contrat. Demain s’il me dit ‘je ne veux plus être à Bordeaux’ : au revoir. Je n’ai pas de temps à perdre à me poser ce genre de question. Ce n’est pas le moment et ce n’est pas utile ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever