• Non classé

Triaud : « Le Directeur Sportif est une source de bordel dans le club »

Triaud Garden Party

 

Sur Gold FM hier soir, Jean-Louis Triaud a expliqué pourquoi il ne voulait pas de Directeur Sportif aux Girondins de Bordeaux, avec pour argument principal que c’est une fonction qui fout « la merde ». Par contre, il estime que cette fonction existe à Bordeaux mais qu’elle est éclatée entre plusieurs cellules. « Ça veut dire quoi le lien entre moi et l’entraineur ? C’est du baratin tout ça. Un directeur sportif, s’il est dans la hiérarchie au-dessus de l’entraineur, pourquoi pas. Et à ce moment-là il va dire à l’entraineur de faire l’entrainement comme ça, sa composition comme ça, son schéma de jeu comme ça. Chaque fois qu’il y a eu des gars comme ça, ça a été une catastrophe. Le directeur sportif est une source de conflit. Le lien entre les professionnels et les jeunes ? Il s’appelle Ulrich Ramé. La fonction du directeur sportif existe mais elle est éclatée. Ramé fait le lien entre les jeunes et les pros, et a une responsabilité de performance à l’intérieur du centre de formation. La cellule de détection et de recrutement assure le lien entre les joueurs qu’ils font venir et l’entraineur. Et nous quand il y a des problèmes à régler comme des sanctions à prendre. Que va faire un directeur sportif ? Il va me foutre la merde avec l’entraineur. J’ai connu ça avec les relations entre Camporro et Baup, c’était épouvantable. Je les ai gérées pendant de longues années et à un moment ça a explosé, on ne pouvait plus tenir. Il y a la paranoïa de l’entraineur ou du Directeur Sportif qui pense que l’autre ne l’écoute pas, ou qu’il est son ennemi. C’est souvent une source de bordel dans le club. Et ce n’est pas ça qui te fait marquer des buts. Quand on prend un entraineur il faut lui laisser les responsabilités. Après, il réussit ou il rate, mais il assume ».

 

Retranscription Girondins4ever