• Non classé

Leenhardt : « Le vrai problème c’est que les joueurs de complément forment quasiment toute l’équipe »

Adam Ounas iconsport

Photo Icon Sport

 

Toujours en relation avec les blessures, Lawrence Leenhardt constate que cette saison, des joueurs dits de complément sont au final devenus des cadres, avec un temps de jeu beaucoup plus important que ce qui était prévu et envisagé. « Ce qui est certain, c’est que les joueurs que l’on appelle ‘pompiers’ comme Maurice-Belay ou Diabaté, vont pouvoir hausser leur niveau de jeu et ils l’ont fait sur certains matchs. Le vrai problème aussi, c’est que ces joueurs de complément forment quasiment toute l’équipe alors qu’ils devraient être deux ou trois. Ce n’est pas être exigeant de dire qu’il nous faut plus que des joueurs de compléments dans l’effectif. Tout en rajoutant des joueurs qui ne sont même pas dans le groupe au départ, comme Ounas, Vada, ou Crivelli qui viennent de la CFA. Certes, ils font des bons matchs mais la régularité et la performance, ça s’apprend. Quand on interroge un jeune professionnel, la première chose qu’on lui dit c’est qu’il est important de confirmer et qu’un bon joueur est performant sur la durée, sur deux-trois bonnes saisons. Ce n’est pas un feu-follet qui font une bonne saison et qui disparaissent ».

 

Nice connait une très bonne saison, mais dès qu’elle est amputée de quelques éléments importants comme Hatem Ben Arfa, cela s’en ressent forcément sur les résultats. « Ça ira peut être mieux l’année prochaine, en suivant l’exemple de Nice. Cette équipe qui était en difficulté l’an passé avec ses jeunes et qui ont juste ajouté certains joueurs. Quand Ben Arfa est blessé, les performances sont moins bonnes. Les jeunes qui n’ont pas l’habitude de renouveler des bonnes performances calent le plus souvent. Ces joueurs-là qui étaient pourvus à une bonne carrière sont devenus des joueurs de base. Il y a une vraie question de niveau et de mental. On ne peut pas toujours excuser les comportements et on ne peut pas toujours les rappeler car tu t’excuses toute la saison sinon. On ne peut pas négliger les absences, les blessures et aussi les suspensions. Ce n’est pas une excuse pour les joueurs, car c’est eux-mêmes qui sont coupables. Comme Khazri, Poko ou même Chantôme qui ont été beaucoup trop de fois sanctionné. Ça peut aussi plomber une saison ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever