• Non classé

Fargeon : « Ils vont être un peu fébriles au départ »

Philippe Fargeon

 

Le Gazelec Ajaccio, n’ayant pas joué contre Marseille, se déplace à Bordeaux ce week-end. Philippe Fargeon nous explique les inconvénients à n’avoir eu que deux semaines d’entrainement sans match de coupure. « Une semaine sans match c’est très long. Surtout quand on a perdu parce qu’on ressasse, on se pose des questions, l’ambiance n’est pas la même, il y a un peu de tension. Une équipe qui n’a pas joué depuis quinze jours, cela veut dire que pendant ce temps-là elle entrainement, et l’entrainement n’a jamais la même valeur qu’un match. Ils vont alors peut-être être un peu fébriles au départ, et ce sera à nous de montrer qu’on peut en mettre deux dans les dix premières minutes plutôt que de les prendre à chaque fois. Les joueurs ont le devoir de porter ce maillot haut et fort. Il faut se vexer, se remettre en cause et montrer que quand ils ont le scapulaire ce club, ils veulent vraiment se battre pour ce club. Maintenant, s’ils n’aiment pas ce club, il ne faudra pas leur demander de se battre ».

Retranscription Girondins4Ever

Gold FM