• Non classé

Sertic : « J’espère que Sagnol sera l’entraineur à mon retour »

Grégory Sertic

 

Présent sur le plateau de J+1, Grégory Sertic a livré quelques mots sur les Girondins de Bordeaux. Il reconnait tout d’abord, après sa blessure, avoir coupé un peu avec le football. « J’ai coupé avec le foot pendant les deux premiers mois. L’envie n’était plus là, c’est dur de rester blessé pendant six mois, on s’écarte un peu de tout ça ». Mais il est bien sûr aujourd’hui proche de ses coéquipiers et subit également la mauvaise période actuelle. « C’est compliqué, mais de voir aussi mes coéquipiers comme ça… Ça fait mal aussi. Ça m’embête vraiment ».

 

Il n’explique pas cette saison en dents de scie. « On bat Monaco, même si on perd à Liverpool on fait quand même un bon match, et puis on perd contre Caen. Ce n’est pas explicable. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’on n’a pas le temps de gamberger, Bastia arrive vite. Il faut gagner absolument pour recoller. C’est Bordeaux, contre les gros on est présent et contre les petits il y a un certain relâchement. Je ne pense pas que ce soit une volonté, on a des joueurs expérimentés qui conseillent les plus jeunes en plus… Je ne sais pas, il n’y a pas ce petit truc contre les petits ».

 

Pour lui en tout cas, son entraineur n’est pas en cause. « Sagnol n’est pas en cause, on disait ça avec le coach Gillot juste avant, c’est des choix tactiques que fait le coach, il faut les accepter. Après, pour le petit Guilbert, c’est compliqué pour lui de sortir au bout de 24 minutes, face à son club formateur, il avait beaucoup de peine. C’est la vie aussi d’un footballeur […] Quand je reviendrai sur un terrain, j’espère que Willy Sagnol sera l’entraineur de Bordeaux ».

 

Il terminera par l’importance du dialogue dans le football. « C’est important la parole dans le football. Quand on est un peu en crise, c’est important de communiquer sur et en dehors du terrain. Parfois les coaches sortent du vestiaire et on peut se dire nos quatre vérités entre nous. Il ne faut pas l’oublier ».

 

 

J+1

Retranscription Girondins4ever