• Non classé

Riolo : « Tellement pourri de l’intérieur que, tout seul, Sagnol ne peut pas s’en sortir »

riolo(1)

 

Daniel Riolo a une nouvelle dressé un portrait au vitriol de la situation actuelle des Girondins de Bordeaux, sur RMC :

 

« Bordeaux, ça fait pas mal de temps qu’on en parle. Ce que je dis n’est pas toujours bien accepté à Bordeaux mais petit à petit j’ai l’impression que les supporters commencent à s’en rendre compte. Que tu en veuilles à Sagnol, c’est un fait, je suis d’accord avec toi. C’est quelque chose qui existe au présent, sous tes yeux, c’est généralement le fusible idéal, je suis d’accord. Mais Bordeaux, le problème est beaucoup plus profond. C’est Tavernost, si tu lis ses interviews, tu as juste envie de t’arracher les cheveux. Si je suis supporter bordelais, je tombe en dépression. C’est Triaud, sur tous ses choix, sur comment il organise le club, qui travaille au centre de formation, dans quel sens, quels sont les joueurs qui sont gardés, ceux qui ne sont pas gardés, quels sont ceux qui partent, ceux qui ne partent pas. Ensuite tu as la cellule de recrutement et Sagnol qui arrive l’année dernière avec des promesses. Surtout, plus que les promesses, le mec arrive du Bayern, il a vécu dans cette ambiance-là, dans cette culture-là, il a envie de reproduire. On y croit tous à ce moment-là parce qu’on se dit que le mec a tellement vécu de près. Avec qui il travaille ? Quelqu’un qu’on connait bien : Patrick Guillou, qui connait bien également l’Allemagne. Tu te dis que les gars sont tellement dans la méthodologie de ce qu’est l’exigence du haut niveau. Si ça ne marche pas, je ne vais même pas m’attarder sur les compétences en tant que technicien de Sagnol que je ne sais pas. Mais c’est tellement pourri de l’intérieur que de toute façon, tout seul, il ne peut pas s’en sortir. La main d’oeuvre qu’il a, la façon dont les joueurs viennent et partent, quels sont les agents qui bossent pour le club, qui travaille au centre de formation et le patron en haut, tout est en vrac. Je pense aujourd’hui, si tu prends les proportions entre le budget, les infrastructures, le stade, tous les éléments qui composent un club, je pense que Bordeaux est le pire club de Ligue 1 en ce moment. C’est très profond Bordeaux et ce n’est pas quelques résultats comme ça qui vont nettoyer la façade, moi je le dis depuis très longtemps ».

 

Retranscription Girondins4Ever