• Non classé

Sagnol : « De la fatigue psychologique qui se traduit par un manque d’envie »

 

Nous vous proposons la première réaction de Willy Sagnol après la défaite de son équipe contre Caen (1-4) : «On savait qu’on n’était pas forcément guéris, qu’on était un petit peu sur la corde raide depuis le mois de septembre. Une rechute fait toujours mal surtout que les causes sont un petit peu toujours les mêmes […] Je crois que c’est un groupe qui n’a malheureusement pas l’habitude d’avoir des saisons autant remplies avec autant de matches. Je ne parle pas de fatigue dans les jambes parce que face à Liverpool, Monaco ou même à Sion, on a vu une équipe qui tenait la route physiquement. Mais à un moment donné, il y a une lassitude psychologique qui joue. Et quand l’intégralité du groupe la ressent, cela amène à des conséquences comme ce soir […] Je ne pense pas que ce soit un manque d’envie. Je parle de fatigue psychologique qui se traduit par un manque d’envie. Au départ, les joueurs veulent jouer, veulent faire les efforts mais à un moment donné, il y a des freins qui se mettent en place. Et quand c’est collectif, cela donne un non-match […] Des remèdes, il n’y en a pas trente-six. Jusqu’en décembre, il va falloir faire le dos rond et s’accrocher pour chaque point. Pour limiter les dégâts, pour essayer de se refaire une santé cet hiver. On savait avant le début de saison que ce serait difficile. »

 

Site officiel