• Non classé

Six mois de suspension pour Nicolas Pallois ?

 

Nous vous l’annoncions hier soir, Nicolas Pallois manquera au moins les cinq prochains matches des Girondins  (Caen, Bastia, Guingamp et Angers en Ligue 1 plus le huitième de finale de Coupe de la Ligue contre Monaco) puisqu’il est convoqué par la commission le jeudi 17 décembre. Dans son communiqué, la LFP a précisé la raison de cette sanction : « En raison de la gravité des faits, bousculade dans le dos de l’arbitre assistant et propos à l’encontre de l’arbitre principal ». Cette sanction pourrait donc être bien plus importante pour le défenseur bordelais. En effet, voici ce que dit le règlement de la FFF sur le sujet… :

 

 

1.11 Bousculade volontaire – tentative de coup(s)

a) Définition : Est constitutif d’une bousculade, le fait pour un joueur de rentrer en contact physique avec une personne et d’effectuer une poussée, afin de la faire reculer ou tomber.

b) Définition : Est constitutive d’une tentative de coup(s), l’action par laquelle un joueur essaie de porter atteinte de manière particulièrement agressive à l’intégrité physique d’une personne.

I – A l’encontre d’un officiel

L’infraction commise dans les circonstances visées au présent paragraphe entraîne, outre la sanction du joueur fautif, un retrait ferme, ou avec sursis, de point(s) au classement de son équipe.

1.11.I.A – Au cours de la rencontre

• 6 mois de suspension ferme dont le match automatique

1.11.I.B – En dehors de la rencontre :

• 1 an de suspension ferme.

 

 

Nicolas Pallois risque donc très gros puisqu’il pourrait-être suspendu pendant 6 mois. Les Girondins pourraient également subir un retrait ferme, ou avec sursis, de points au classement…