• Non classé

Fargeon : « Chantôme est un élément qui permet de stabiliser cette équipe »

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Philippe Fargeon a aussi évoqué d’autres sujets sur Gold FM. Notamment sur le deuxième but rennais de Grosicki et le placement de Cédric Carrasso. « Quand on a une équipe qui joue haut, on a un gardien qui joue haut parce que ça permet de cacher les angles. Quand vous êtes devant, les buts paraissent plus petits… Mais il y a des moments où on peut avoir quelqu’un qui a lucidité de voir qu’on est avancé et la mettre par-dessus ».

 

Il a notamment remarqué les progrès d’Enzo Crivelli en quelques mois. « Crivelli est peut-être moins fougueux. Et il a progressé parce que les joueurs savent qu’il se bat, et il est capable de la mettre au fond […] Son but c’est de se battre, de mettre la pression tout le temps, et d’être présent devant le but. Il l’a bien compris, il ne pouvait pas tout faire. C’est un vrai point d’appui, qu’on n’avait pas depuis un moment à Bordeaux. On a essayé Jussiê mais ce n’est pas possible, Diabaté n’est pas suffisamment un point d’appui malgré sa taille ».

 

Il a aussi apprécié la prestation de Clément Chantôme. « Chantôme est un élément qui permet de stabiliser cette équipe. Alors, il est multi-adaptable par rapport à ses positions sur le terrain, mais sa position de relayeur offensif, un 8 à l’ancienne, c’est son meilleur poste. Chantôme a cette qualité technique, cette intelligence de jeu qui lui permettent de s’adapter à pas mal de postes ».

 

Enfin, il lut les déclarations de Cédric Yambéré faisant son méaculpa dans la presse et a apprécié son retour en bonne forme. « Il s’est remis en question, c’est le propre du sport de haut niveau, de l’élite. Lorsqu’on a un acquis, il faut le travailler, et surtout toujours progresser. Tant mieux s’il en a eu conscience, mais il faut aussi que cela continue ».

 

Retranscription Girondins4ever