• Non classé

Sagnol : « Je n’ai pas eu la sensation qu’il avait envie de venir aux Girondins »

Yoann Gourcuff

Photo L’Equipe

 

Il a été question pendant de longues minutes, en conférence de presse d’avant match, de Yoann Gourcuff. L’entraineur bordelais a expliqué comment se sont manifestés les intérêts bordelais pour le meneur de jeu cet été, et pourquoi il aurait souhaité l’avoir dans son équipe. « Je ne l’ai pas eu au téléphone, on s’est vu fin juin à Bordeaux. Il n’avait pas donné l’envie de vouloir rejouer au foot très vite, justement, il nous avait très simplement dit qu’il était dans un processus de d’abord se soigner avant de vouloir penser à sa destination future […] Quand il est présent sur un terrain c’est un très bon joueur, il est très efficace. Il ne marque pas énormément de buts mais par sa qualité technique il débloque beaucoup de situations. Moi, pas forcément en tant qu’entraineur mais en tant qu’amoureux du foot, j’ai envie de le revoir rapidement sur un terrain, oui. C’est des joueurs qui sont beaux à voir jouer. Il n’y en a pas beaucoup. On a tous nos critères individuels de beauté, et pour moi la beauté c’est l’efficacité. Il l’est. Il ne va pas cumuler les dribles pour simplement avoir une bonne note le lendemain dans certains journaux ».

 

Willy Sagnol assura ensuite que ce n’était pas à lui d’essayer de la convaincre mais que sa décision, même s’il ne lui a jamais annoncée, semblait claire dès le départ : il ne reviendrait pas à Bordeaux. « Pour convaincre une personne, il faut qu’elle ait envie de se faire convaincre. Moi, je n’ai pas eu la sensation qu’il avait envie d’être convaincu de venir aux Girondins. Et puis ce n’était pas à moi d’essayer de convaincre un joueur qui a passé plusieurs années ici à Bordeaux, qui connait le club, l’environnement, le contexte. Il sait très exactement ce qu’il aurait eu en venant à Bordeaux. S’il a choisi d’aller à Rennes, c’est parce qu’il y avait dans sa réflexion beaucoup d’autres éléments importants. Oui, dès le mois de juin j’avais senti ça, assez clairement. Mon rôle n’est pas de tout faire pour qu’un joueur vienne ici. Si le joueur n’a pas envie de venir, je ne vais pas lui promettre monts et merveilles pour essayer de lui faire changer d’avis, et qu’au bout de deux mois ici il vienne me voir en me disant ‘eh coach, vous m’avez menti’. Je ne mens pas aux joueurs que j’ai envie de faire venir. Je leur expose la façon dont on a envie de jouer, ce qu’on a envie de faire avec eux, ce que le club représente, mais à un moment le joueur prend la décision qu’il a envie de prendre. Mon rôle s’est arrêté là, après il y a eu des discussions avec le Président, et il a choisi Rennes. Le Président l’a dit, Bordeaux n’est pas en Bretagne. Et il avait peut-être envie, pour relancer sa carrière, de retourner aux sources, ce que font beaucoup les gens, pas nécessairement les footballeurs. Je n’ai pas à critiquer ça, j’ai été déçu qu’il ne vienne pas, mais comme un entraineur peut être déçu. Humainement, je n’étais pas déçu du tout parce que c’est le choix d’un individu et il est respectable ».

 

A noter que Gourcuff était présent dans les tribunes lors du match d’hier entre son nouveau club et son ancien :

 

 

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever