• Non classé

Sagnol : « La Marseillaise m’a toujours foutu des frissons »

Photo via MaxPPP - France Bleu Gironde

Photo via MaxPPP – France Bleu Gironde

 

En conférence de presse d’avant match, Willy Sagnol est longuement revenu sur les évènements hors football qui ont touché notre pays, vis-à-vis de la rencontre face au Stade Rennais. « Nous sommes dans l’état d’esprit de joueurs professionnels qui vont à Rennes pour faire leur métier, ni plus, ni moins […] Je ne dis pas que ça empêche de faire son travail, mais on a toujours en arrière-pensée ce qui s’est passé, on vit aussi parce que les chaines d’informations font leur métier, les télés sont allumées, le dépêches tombent, internet fonctionne à plein régime, donc forcément on est un peu attiré par ça… Je ne vais pas dire que c’est notre côté voyeur mais après ce qui s’est passé, on a tous envie d’avoir des réponses, parce qu’on a tous des questions. On essaye d’aller trouver des réponses dans des journaux télévisés, dans des déclarations de nos hommes politiques. On vit avec ça mais je pense que les joueurs et notamment les plus jeunes ont une capacité beaucoup plus forte de par leur éducation et la société d’aujourd’hui, de passer d’une chose à une autre assez rapidement ».

 

Un beau moment a eu lieu en Angleterre quand le peuple anglais entonna la Marseillaise il y a quelques jours. « Je ne sais pas si c’est bienvenu de dire ça, mais je n’ai pas attendu la Marseillaise de Wembley pour que la Marseillaise me foute des frissons. Elle m’a toujours foutu des frissons. Mais que ça ait été repris par un autre peuple que le peuple français, ça donnait forcément une dimension supérieure« .

 

Quoi qu’il en soit, le groupe reste solidaire et le coach leur a bien expliqué que si un joueur souhaitait discuter de ces évènements, la porte du staff était grande ouverte. « Leur en parler aux joueurs ? Oui, mais on leur en parle avec notre regard à nous, d’individu un peu plus âgé, avec un petit peu plus d’expérience, peut-être un peu plus mature par rapport à la vie extra-sportive. Chacun ressent les évènements avec sa sensibilité, avec son âge, son expérience. On en a parlé un peu mais le seul message que j’ai passé aux joueurs, c’est que si des joueurs avaient besoin d’en parler, s’ils ont des questions, des peurs, des craintes, des doutes, qu’ils n’hésitent pas à venir voir le staff. On sera toujours là pour les écouter ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever