• Non classé

Trésor : « Une descente en CFA2 ne serait pas un coup porté à la formation »

Marius Trésor en action

 

La réserve se déplace demain Fleury-Mérogis pour le compte du championnat de CFA. Marius Trésor a regretté le fait que la CFA jouait la veille des professionnels, l’équipe réserve étant forcément dans le flou au niveau de l’effectif. « C’est une équipe qui a fait un bon début de championnat. Je ne sais pas avec quelle équipe on va monter parce que c’est samedi, et comme les pros jouent dimanche… On risque de se retrouver avec l’équipe sans renforts. On va voir. Cette équipe de Fleury tourne bien chez elle, il faut qu’on arrive à faire quelque chose à l’extérieur parce qu’à part un match nul ou deux, ça ne va pas… ».

 

Une menace plane forcément, celle de la descente en CFA 2. L’entraineur adjoint de la réserve, qui a déjà fait remonter deux fois les bordelais de CFA2, explique que ce championnat est particulier. « L’équipe des U19 leur ont mis une grosse pression en leur disant qu’ils n’avaient pas envie de jouer en CFA 2 la saison prochaine (rires). J’espère simplement que ça va en piquer certains et qu’ils vont tout faire pour permettre à l’équipe de faire des résultats. Quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, nous, on ne peut pratiquement rien faire pour eux étant donné que ce sont eux qui sont sur le terrain. Nous, on n’a pas envie de descendre. Après, c’est vrai que ce championnat n’est pas idéal. Avec tous les clubs pros qui existent, faire un championnat de réserves pros peuvent permettre à ces garçons là… C’est à la Fédération Française de Football et à la Ligue de Football de mettre ça sur pieds ».

 

D’où cette volonté des clubs professionnels de créer un championnat de réserves professionnelles. « On tombe sur beaucoup de garçons d’expérience qui ont joué dans des équipes pros. La première chose que ces joueurs-là font quand ils voient un petit jeune, c’est de mettre le pied pour l’intimider. Avec les réserves pros ce serait beaucoup plus cohérent ». Quoi qu’il en soit, si Bordeaux devait descendre en CFA 2, il n’y aurait bien de dramatique pour Marius. « Toulouse, ça fait des années qu’ils ont en CFA 2, ça ne les empêche pas de sortir des gamins. Je ne pense pas que ce soit un coup porté à la formation. La CFA 2 c’est beaucoup moins loin, beaucoup plus concentré… ».

Gold FM

Retranscription Girondins4ever