• Non classé

Sagnol : « Une équipe type ? Pas un effectif capable de jouer 45-50 matches par saison »

Willy Sagnol

 

Durant son intervention sur Gold FM ce soir, Willy Sagnol a justifié ses nombreux changements de système en plein match, notamment contre le Gazélec Ajaccio. Il est tout d’abord revenu sur les conséquences de la réunion au Haillan le lendemain de ce match, notamment sur l’évolution de son système : « Un projet de jeu non. De faire évoluer les systèmes et les animations, je crois que ça nous avait plutôt bien réussi l’an passé. J’ai vu que cette année des gens se posaient un petit peu la question de savoir pourquoi on changeait de système à Ajaccio trois fois dans le match. Je rappelle que contre Monaco l’année dernière on avait changé quatre fois de système, contre Lens quatre fois, contre Marseille trois fois, pour à chaque fois renverser des situations. Ça nous avait plutôt réussi l’an dernier. Cette année un petit peu moins, il n’y a pas toujours de vérité. J’essaye de toujours trouver, en tant qu’entraîneur, la meilleure solution pour un match, ou pendant une durée d’un match. Mais comme les joueurs, parfois je me trompe ».

 

Sagnol avait annoncé qu’il souhaitait toujours marquer un but de plus que l’adversaire. Son projet est-il toujours d’actualité ? : « C’est ce qu’on essaye toujours de faire, mais avec nos moyens, avec le contexte aussi. On a pris beaucoup de buts sur deux, trois matches cette année. On a quand même marqué pas mal de buts. Au moins autant que l’an passé à la même époque, voire un petit peu plus. Marquer des buts reste toujours un objectif. Après il faut avoir les joueurs pour, il faut avoir peu de blessés, avoir des joueurs en forme physiquement. Mais on n’est pas épargnés là-dessus depuis un petit moment ».

 

Beaucoup d’observateurs souhaiteraient que le coach établisse une équipe type. Mais cela semble un rêve, pour la raison suivante : « Parce que les performances des joueurs d’un match à un autre varient beaucoup. Tout simplement. Mettre une équipe type en place c’est bien. Après, je n’ai pas un effectif de joueurs qui a l’habitude de jouer 45-50 matches par saison. Je crois que, pour la plupart qui sont au club depuis 4-5 ans maintenant, ils ont un maximum de 30-35 matches par an. Donc on sait qu’on ne pourra pas faire une équipe type sur toute la saison […] Mettez-vous à la place d’un joueur qui n’est pas dans l’équipe type. Quel va être son attitude tous les jours ? Est-ce que ça va âtre une attitude positive ? Une attitude négative ? Si c’est une attitude négative, est-ce que ça ne va pas mettre en péril l’harmonie du vestiaire, l’harmonie du terrain ?  Les questions peuvent être très simples mais la réalité ne l’est jamais ».

 

Sagnol a pourtant eu l’habitude dans sa carrière, notamment au Bayern Munich, d’évoluer au sein d’une équipe type : « Au Bayern ? Oui mais avec des joueurs capables de jouer 50-55 matches par saison. Si vous avez 14-15 joueurs capables de jouer 50 matches dans la saison, je ne connais pas un entraîneur qui va tout le temps changer. Il a des certitudes mais des certitudes que malheureusement aux Girondins je n’ai pas. Donc j’essaye toujours de peser le pour et le contre. Parfois je me trompe, parfois pas, mais c’est la vie d’une entraîneur ».

 

Retranscription Girondins4Ever