• Non classé

[AJ] Rohr : « Cela manque parfois au joueur africain… »

Gernot Rohr2

 

Interviewé par Le Pays, Gernot Rohr a répondu à une question en particulier, sur le fait que l’on retienne surtout son passage aux Girondins de Bordeaux en tant qu’entraineur. Il glisse plusieurs noms bien connus chez nous et certains propos rappellent ceux de Willy Sagnol il y a maintenant plusieurs mois. En effet, l’ancien joueur et entraineur bordelais explique que le joueur africain manque d’humilité lorsque le succès lui arrive.

 

« J’ai commencé ma carrière d’entraîneur en 1989 aux Girondins de Bordeaux avec le centre de formation et j’avais eu la chance de former un tout petit peu Christophe Dugarry, Bixente Lizarrazu en 1996 et continué avec Zidane dans la post formation ; lui qui avait débuté sa formation à Cannes. C’était de grands joueurs et nous avons dominé des équipes comme le Milan AC et au-delà des frontières, on se demandait qui étaient ces joueurs. Ils ont fait de belles choses et avec l’équipe de France, ces joueurs ont remporté la Coupe du monde et l’Euro. Ces grands joueurs que j’ai eu la chance d’entraîner étaient simples, pratiquaient un jeu simple, n’avaient pas la grosse tête, ne se sont pas vu trop beaux et se sont toujours remis en question. Cela manque parfois au joueur africain qui, lorsqu’il a du succès, ne garde pas les pieds sur terre pour repartir et grimper une à une les marches de l’escalier qui doivent l’amener une fois de plus vers le haut. Pour cela, il faut une grande humilité ».