• Non classé

Huard : « A Bordeaux, même s’il doit y avoir de la rigueur, tu ne peux pas tout imposer »

Willy Sagnol et groupe

 

Revenant sur les propos d’un joueur anonyme demandant plus de souplesse au quotidien dans l’environnement du club, avec plus particulièrement l’anecdote des petits-déjeuners obligatoires, Gaëtan Huard s’est dit comprendre cette requête.

 

« Willy Sagnol est un jeune entraineur, il a eu la sélection Espoirs juste avant. Il a voulu imposer des choses, comme tout le monde fait. Chaque entraineur s’appuie sur ce qu’il connait et sur ce qu’il a vécu. Il a connu une carrière exceptionnelle, au Bayern Munich il a connu une rigueur, une culture complètement différente. A Bordeaux, même s’il doit y avoir de la rigueur, tu ne peux pas tout imposer. En France, t’as le droit de lever la main et de protester contre tout… La meilleure saison que j’ai connue aux Girondins c’est l’année en Ligue 2. On avait rendez-vous à 17 heures pour la collation comme les anglais. On ne mangeait pas football, on ne dormait pas football. Il y a peut-être une saturation d’autant plus comme il y a beaucoup de matches en ce moment, je ne suis pas sûr que ce soit très pertinent d’en plus imposer le petit-déjeuner au stade le jour des entrainements. Je trouve que ça fait lourd. J’ai fait des mises au vert trois jours avant le match, j’étais sûr qu’on allait passer à travers et ça ne manquait pas…  Dormir, manger, regarder la télé… vous êtes défoncés quoi ».

 

Gold FM

Retranscription Girondins4ever