• Non classé

Labat : « Dropsy avait rameuté les brebis égarées dans la bergerie »

Pierrot Labat

 

Pierrot Labat, invité sur Sud Radio, a analysé la situation actuelle de l’équipe professionnelle des Girondins de Bordeaux. Pour lui, il manque de communication, et il y a un problème psychologique. « Je pense qu’on est trop pessimiste, même s’il faut toujours s’en inquiéter. Quand ça ne va pas il faut chercher les causes, pourquoi d’un seul coup ça ne marche pas alors que pendant certains matches ça marchait presque bien. Certains joueurs clés ne sont pas présents, certains qui sont blessés, et quelques changements qui dérèglent un peu la machine […] Pour moi il y a un problème de communication entre les joueurs, vous pouvez être ensemble sans vous parler. S’il n’y a pas de communication et de complémentarité entre eux ne serait-ce que dans l’esprit, comment voulez-vous que ça aille ? Et ensuite, c’est un problème psychologique. Il faut que chacun prenne conscience de sa part de responsabilités dans cette dégringolade ».

 

Concernant le fait que les supporters montent au créneau, il estime qu’il faut dialoguer avec eux, prenant l’exemple du retour de Christophe Dugarry. Puis il se souvient que Dominique Dropsy, quand l’équipe avait failli descendre en 2005, avait haussé le ton pour remettre ses hommes dans le bain. « Je suis pour le dialogue. Quand Christophe Dugarry est revenu aux Girondins, j’ai eu des problèmes avec les supporters. Qu’est-ce que j’ai fait ? Je suis allé les trouver. Je suis un homme de dialogue, j’ai vécu deux crises et à chaque fois c’est revenu avec des discussions, des prises de position. Quand on a failli descendre en 2005, Jean-Louis Triaud a rappelé un homme qui était parti, il a rameuté tout le monde, les brebis égarées dans la bergerie, c’est Dominique Dropsy. Il s’était vidé les tripes pour remettre tout ça à flot psychologiquement, en parlant. Il avait essayé de refaire l’unité. Le problème il est là, ce n’est pas en refusant de jouer… Je pense qu’il va y avoir quelqu’un qui va faire prendre conscience à chacun, en disant que c’est dans l’unité et dans le groupe, en tirant tous la charrue dans le même sens, qu’on va remettre l’équipe sur des rails ».

 

Retranscription Girondins4ever