• Non classé

Di Méco : « Si tu as un actionnaire qui végète ou est content de végéter »

Di-Meco_scalewidth_460

 

Au tour d’Eric Di Méco, ce matin sur RMC, d’analyser les déboires des Girondins, et notamment les propos durs de Willy Sagnol durant ses conférences de presse, qui fustige ses joueurs : « Il est surtout peut-être très énervé de ce qu’il a vu sur le terrain. Peut-être qu’il l’a dit dans le vestiaire avant, plusieurs fois parce que rappelez-vous, il a déjà été agacé sur un des derniers matches de championnat ».

 

Pour lui, le club n’a plus d’ambition sportive : « Bordeaux, le problème c’est qu’on ne sait pas où ils veulent aller, les dirigeants et surtout les actionnaires, car Jean-Louis Triaud a montré par le passé qu’il était capable de gérer ce club. Si tu as un actionnaire qui végète ou est content de végéter… »

 

Di Méco ne voit pas dans l’arrivée d’un stade une corrélation avec une nouvelle ambition : « Le stade, ça ne rend pas les pieds carrés droits. C’est surtout la ville qui l’a fait, c’est pour avoir l’Euro. Tu te mets à la place d’un club d’une ville comme ça et tu as la possibilité d’avoir un nouveau stade tout neuf dans lequel tu ne mets pratiquement pas d’argent, tu ne pousses pas ? Ce n’est pas la preuve de volonté sportive ».