• Non classé

Ménès : « S’ils continuent, ils seront même bientôt encore plus bas que l’anonymat »

Pierre Ménès

 

Comme à son habitude, Pierre Ménès a résumé la dernière journée de Ligue 1 et a bien sur évoqué la rencontre entre le Gazelec et les Girondins de Bordeaux. « L’ambiance était beaucoup plus lourde à Ajaccio puisque l’un des intendants du club, Frédéric Rossi, est décédé dans la journée à l’âge de 48 ans alors qu’il se trouvait au stade pour installer du matériel. Une terrible nouvelle qui permet évidemment de tout relativiser, même une lutte pour le maintien. Les Ajacciens ont joué avec un supplément d’âme dans un match où Larbi s’est offert un doublé. Une deuxième victoire consécutive qui replace complètement les Gaziers dans la course au maintien. Mais que dire de cette équipe de Bordeaux ? Elle aligne à chaque match une prestation plus indigente que la précédente. Le niveau de jeu affiché par les Girondins est cataclysmique. Il n’y a rien. Rien en défense, rien au milieu et rien en attaque. Willy Sagnol a beau tout tenter et changer ses joueurs, il ne se passe rien. Les acteurs de ce club feraient bien de se réveiller parce que dans l’anonymat, ils y sont. S’ils continuent sur ce tempo, ils seront même bientôt encore plus bas que l’anonymat ».