• Non classé

Sagnol : « Mon cœur entre les deux balance »

Sagnolavantsainté

 

L’entraineur des Girondins de Bordeaux aura beau tout d’abord esquiver la question sentimentale vis-à-vis de Saint-Étienne (« Il y a une petite pensée particulière mais on a des objectifs sur ce match-là donc cela prend largement le pas sur le côté émotionnel. C’est un joli clin d’œil, j’espère que ce sera un beau match avec un beau spectacle et que le public soit content. En plus j’ai cru comprendre que les supporters bordelais et stéphanois sont très amis, donc j’espère que le spectacle proposé plaira à tout le monde »), il reviendra en fin de conférence de presse sur le côté cœur de cette rencontre. « C’est la ville où je suis né, j’ai fait tout mon cursus de formation là-bas, de l’âge de onze ans jusque l’âge de vingt ans je suis passé par toutes les équipes, par toutes les phases… Mais étrangement, je n’ai jamais été professionnel à Saint-Étienne. J’étais du coin donc j’étais déjà heureux d’être là. Ça représente forcément énormément pour moi, j’ai aussi passé neuf ans de ma vie en Allemagne et ça m’a impacté autant que Saint-Étienne. Aujourd’hui, mon cœur entre les deux balance ».

 

Si ses joueurs et son équipe ont eu « deux jours de récupération en plus », Willy Sagnol sait que cette rencontre, face à un concurrent direct, ne sera pas facile. « Saint-Étienne est toujours recordman des titres en première division donc je dirais qu’ils sont un cran au-dessus de Bordeaux en termes d’histoire. Aujourd’hui ce sont des clubs qui se ressemblent, avec une forte tradition derrière, avec une culture régionale très forte. Ce sont des clubs qui peuvent avoir la même trajectoire mais d’une saison à une autre, le football fait que parfois les trajectoires dévient […] Depuis le début de saison, Saint-Étienne c’est une équipe qui ne marque pas beaucoup de buts, mais qui n’en encaisse quasiment pas ».

 

Il retrouvera aussi un stade particulier. « Il a été fait, refait, rerefait, défait, mais il y a toujours un truc spécial, une magie spéciale. C’est un vrai stade de football ». Quoi qu’il en soit, si Bordeaux profite de ses deux jours de repos supplémentaires et l’emporte, « Un résultat positif à Saint-Étienne continuerait de bonifier notre début de saison ». Mais rien de plus pour l’instant. On avance pas à pas.

 


Point Presse de Willy Sagnol avant St-Etienne par Girondins