• Non classé

Triaud : « Nos actionnaires sont heureux »

Jean-Louis Triaud s’est exprimé, sur le site d’Eurosport, sur le mercato bordelais qui vient de s’achever.

 

Jean-Louis Triaud avec clope 2

 

Il reconnait sans détour que la Ligue 1 s’est affaiblie : « C’est la même chose tous les ans, rien ne change. Oui, la L1 s’appauvrit, les talents s’en vont mais ce n’est pas nouveau. Souvenez-vous de Kakuta, Varane, Pogba, etc. »

 

Il donne des précisions sur le cas Sacko : « Les clubs français voulaient des prêts et il n’en était pas question. Nous pensions le garder mais le Sporting est venu nous voir et on a été étonné par l’offre que les Portugais nous ont soumise. Nous avons une solution pour le remplacer avec un jeune du centre de formation donc nous l’avons laissé partir. »

 

Si les clubs français sont de plus en plus largués sportivement face à leurs concurrents européens, Triaud estime que la gestion financière reste bien menée : « Alors oui, nous ne dépensons pas des millions mais, en terme de gestion, c’est bien et nos actionnaires sont heureux. Le challenge est sportif ET économique. Nous, clubs français, ne vivons pas avec des millions d’euros de crédit sur le dos et nos droits télé ne sont pas les mêmes que ceux de l’Angleterre. »

 

A propos des derniers gros contrats post-titre 2009, il semblerait qu’on en voit la fin : « On voit le bout du tunnel mais on continue d’éponger. Nous avons fait signer des contrats de quatre ans qui arrivent à échéance. On arrive désormais à un niveau plus satisfaisant de la masse salariale non. »

 

Le reste de l’interview est à découvrir sur le site d’Eurosport.