• Non classé

Sagnol : « Encore du mouvement »

Sagnol et Matrisciano étirements

 

 

La reprise de la Ligue 1 s’approchant, les questions sur le mercato bordelais se font persistantes. Et Willy Sagnol n’y a pas échappé lors de son entretien téléphonique pour l’émission L’Intégrale Foot sur RMC. Interrogé par Florent Gautreau, Franck Leboeuf et Carine Galli, le nouvel entraîneur bordelais a notamment confié que des mouvements devraient avoir lieu au cours des prochains jours, sans confirmer de noms néanmoins (Eugenio Mena évoqué notamment).

 

« Concernant les recrues, tout le monde n’est pas arrivé encore. Il va y avoir encore un peu de mouvement dans les prochains jours, pour essayer d’avoir un groupe le plus fort possible qualitativement. Avec ces nouvelles recrues, forcément, nos objectifs pourront peut-être devenir un peu plus gros. C’est encore un peu tôt (pour des informations). Mais je vous rassure, il va y avoir encore du mouvement. »

 

 

L’idée de recruter dans le championnat allemand, et plus particulièrement dans l’effectif du Bayern Munich, a été balayé par le coach des Girondins, qui explique notamment qu’il était compliqué d’attirer des joueurs confirmés évoluant en Bundesliga.

 

« Tout joueur qui peut aider les Girondins de Bordeaux… s’il est allemand, c’est à dire évoluant déjà dans un club allemand en première division, aujourd’hui, c’est très compliqué d’attirer ces joueurs en France. Économiquement parlant, un joueur allemand ne viendra jamais en France, en dehors de Paris ou Monaco. »

 

 

Prenant exemple sur le cas du jeune Marcos Lopez, prêté par Manchester City au Losc, Carine Galli interroge Willy Sagnol sur la possibilité d’un prêt d’un jeune joueur du Bayern. Il explique alors que le club allemand conserve précieusement ses joueurs les plus prometteurs :

 

« Si un joueur n’a pas le niveau pour jouer en Bundesliga et qu’il n’est qu’en équipe réserve, je ne vois pas pourquoi il aurait le niveau pour jouer en première division française. (…) Il faut comprendre que le Bayern fonctionne d’une manière différente. Ce club a aujourd’hui vingt-cinq joueurs professionnels sous contrat, pas cinquante ou soixante comme Manchester City. Les bons joueurs que possèdent le Bayern restent à Munich. »

 

 

Willy Sagnol pourra cependant compter sur le retour de Jaroslav Plasil, plutôt performant dans son rôle reculé  sur la pelouse lors de la préparation estivale : « Le retour de Jaro’ était prévu. Il est revenu très motivé et il est déjà très bien physiquement. Donc, c’est une bonne chose pour le club et le staff. »