• Non classé

Gillot : « Je ne suis pas calculateur, moi ! »

 

En complément des propos retranscrits par L’Equipe quant au « non-évènement » du coup de gueule de Francis Gillot, nous vous rapportons d’autres propos du coach bordelais sur le sujet. Une fois encore, il n’a pas hésité à répondre sèchement à la presse qui a elle vu une mise en scène devant elle et le public. Mieux encore, il dénonce clairement des micros tendus, alors que le coup de gueule était suffisamment audible de tous.

 

« Hier ? Il n’y a rien eu hier. C’est un coach, comme des dizaines de coaches, qui recadrent certains joueurs après un jeu. C’est mon boulot. Si on ne peut plus recadrer des joueurs après des choses que l’on voit à l’entrainement (soupire). Il n’y a peut-être pas grand-chose à dire aujourd’hui alors vous en faites vos choux gras, mais il ne se passe rien. C’est mon boulot ! Non, ce n’est pas du tout rare ! S’il y a des micros qui sont tendus alors que je suis au milieu de terrain, ce n’est pas mon problème. Moi, je réagis sur l’action, je ne calcule pas. Je ne suis pas calculateur moi ! Vous ne le savez pas encore ? (soupire) J’ai calculé hier ou avant-hier soir, me disant ‘tiens aujourd’hui, je ferais bien ça’. Vous psychotez un peu trop vous ! C’est un non évènement, parlez-moi de football plutôt ! »

 

Niveau calcul, par contre, une victoire face à Evian nous rapporterait trois points. Et les trois prochains matches, en cas de victoire, nous rapporteraient neuf points. Et ça, ce n’est absolument pas négligeable, au contraire même ; c’est vital !

 

Retranscription Girondins4ever de GirondinsTV