• Non classé

Gillot n’apprécie pas la date de Lorient

 

En conférence de presse d’avant match, Francis Gillot avoue ne pas avoir été heureux lorsqu’il a découvert la date et l’heure du report de la rencontre face à Lorient. Vous aviez été également surpris lors de cette annonce : un mardi, à 18h30. Il faut dire qu’il fallait oser, et que cet horaire est tout sauf quelque chose de « banal », voir de « logique ». Et bien sur, cela va à l’encontre des demandes du coach et du club bordelais…

 

« Je n’aime pas avoir des matches en retard, c’est matches-là ne sont pas forcément gagnés. On va faire trois matches en dix jours à Chaban, avec un match de rugby et deux matches de foot. S’il continue à pleuvoir comme ça… Contre Lyon, je ne sais pas dans quel état sera le terrain. Pour la fin de saison, le terrain ne sera pas très bon pour faire de bons matches. On avait demandé à jouer un petit peu plus tard. Notre demande n’a pas été prise en compte, je ne sais pas pourquoi. On aurait joué début mars, après le match de rugby, après les matches où on doit recevoir, je pense que ça aurait été mieux. Je ne sais pas sur quoi ils se sont basés pour très vite replacer ce match-là ».

 

Cela dit, le coach bordelais voit tout de même un seul – et unique – avantage à ce report : celui d’avoir gagné une semaine vis-à-vis des blessures. « Le fait de ne pas jouer, ça décale d’une semaine. Même s’ils ne sont pas à 100%, on va récupérer quelques joueurs. Mais c’est le seul avantage de ne pas avoir joué ».

 

Retranscription Girondins4ever de GirondinsTV