• Non classé

Poundjé : « Mon problème, c’est le timing »

 

Pour 20 minutes, Maxime Poundjé est revenu sur les faits de jeu qui ont marqués son début de saison. Pour en avoir discuté avec ses coachs – notamment des expulsions -, il déclare qu’il doit aujourd’hui travailler le timing dans ses interventions : « (mon problème) c’est le timing, il faut être attentif, faire attention au moindre détail. Il faut être plus calme à l’abord du match, mieux gérer tous ces événements mais il n’y a pas le feu au lac. Ce sont des erreurs qui font partie de l’apprentissage […] Je veux trop bien faire, trop vite alors que parfois, il faut prendre le temps. Parfois aussi, plus jeune ça m’est arrivé. Je sais que je peux le faire. En début de saison, par exemple, lors du Trophée des Champions, c’était un gros match et j’ai réussi à être calme comme lors d’autres rencontres. Je travaille pour retrouver cette sérénité et ça va revenir ».

 

Il s’agit de l’apprentissage, comme il martèle souvent en conférence de presse ou dans les dernières interviewes. Il n’empêche qu’il s’agit d’un moment compliqué pour lui, peut-être même le plus compliqué qu’il ait connu : « On peut dire que oui, c’était la (période) plus compliquée. Ça ne m’était pas arrivé de prendre autant de rouges en aussi peu de matchs. Déjà, avant, je ne pensais pas aux cartons, et maintenant, il y en a et rouges en plus! Mais je suis persuadé que ces échecs-là vont me permettre d’être costauds. Il faut en passer par là. Aujourd’hui, j’ai 21 ans, je pense que c’est ‘une chance’ de connaître ça maintenant ».

 

L’interview complète ICI