• Non classé

Les réactions de NMB, Gillot et Triaud

 

 

 

Nous vous proposons d’autres réactions d’après match grâce à France Bleu Gironde. Nicolas Maurice-Belay, Jean-Louis Triaud et Francis Gillot reviennent sur la performance d’hier à Marseille :

 

Maurice-Belay : « Même si c’est Marseille, même si c’est un club historique du football Français, on sait très bien qu’aujourd’hui on avait les moyens de prendre les trois points. Pendant deux minutes, on est un peu sorti de notre match, ça a suffit à l’équipe adverse pour égaliser. C’est vrai qu’on était moins incisif qu’en première mi-temps, à force d’avoir des-fois un peu trop de suffisance, on l’a payé, mais c’est bien parce que on ne perd pas. Ça fait un moment qu’on ne perd pas mais c’est dommage de ne pas pouvoir gagner ce genre de match parce que c’est ce genre de match que tu gagnes qui te permet de fixer des objectifs plus élevés. »

 

Jean-Louis Triaud : « Au coup de sifflet final, c’est la déception et puis après avec le temps et un peu de réflexion, c’est la satisfaction. C’est surtout le scénario qui est désagréable, parce que quand tu as 2 à 0 à la 70ème, tu dois pouvoir gérer mieux que ça et tu prends deux buts en trois minutes. Et puis surtout, ce sont les buts que l’on prend. On a un peu reculé, trop tôt, on perd deux ballons faciles. Derrière il y a deux fautes et deux buts. Le gardien fait un bon arrêt, on ne trouve pas le moyen de dégager cette balle donc voilà si j’analyse tout ça, c’est un peu contrariant. Maintenant, prendre un point ici c’est pas si mal. »

 

Francis Gillot : « Bien sûr qu’il n’y a personne qui nous voyait là. Mais aujourd’hui, on s’apperçoit qu’on commence à inquiéter un petit peu les premiers, ce qui n’était pas le cas en début de saison. En début de saison, on a perdu contre Monaco, Paris et Saint Etienne. Aujourd’hui, on a battu Lille, on fait match nul avec Marseille donc je pense qu’on progresse. On garde un peu mieux le ballon aussi dans les 30 mètres adverses. C’est quand même quelque chose d’intéressant, une progression dans notre jeu. Après il faut gommer toutes ces passes ratées qui nous coûtent les deux buts aujourd’hui. C’est ce manque de concentration, de relâchement que je condamne aujourd’hui mais voilà il y a eu beaucoup d’efforts de fait depuis le début du championnat, les joueurs sont fatigués et ils manquent un petit peu de lucidité parfois. »

 

Retranscription Girondins4ever