• Non classé

Premières réactions

 

 

Différents acteurs de cette rencontre ont réagi au micro de BeIn Sport au coup de sifflet final de cette confrontation entre Bordeaux et Marseille, se soldant sur un match nul.

 

José Anigo (Entraîneur de Marseille) : « C’est mitigé, on prend un but sur coup de pied arrêté, on sait que c’est la base. Bordeaux n’a pas eu d’occasions en première mi-temps, et c’est Noël sur le deuxième but, c’est cadeau. Après on est revenu dans le match. On a gardé notre état d’esprit, la volonté, on n’a jamais été mis en difficulté par Bordeaux, ça me gêne. A Lyon et ce soir, on a montré un visage différent, un esprit de combativité. Ce soir on l’a montré sur certaines séquences de jeu. On a enchainé un neuvième match dans un mois, on peut leur tirer un grand coup de chapeau. Ils peuvent partir l’esprit tranquille en vacances, le boulot a été fait proprement. »

 

Nicolas Maurice-Belay (Joueur de Bordeaux) : « Je ne pense pas que ce soit mérité. C’est vrai qu’ils poussaient mais ils n’ont pas eu trop d’occasions mis à part par Thauvin en première. On maitrisait le match, on a été déconnecté pendant deux minutes et ça a suffi à Marseille pour nous en mettre deux… »

 

Souleymane Diawara (Défenseur de Marseille) : « On a été connecté deux minutes (rires). On est content et déçu, vu la physionomie du match, on méritait plus que le nul. On est tombé face à une équipe bordelaise très réaliste, il faut leur tirer un grand coup de chapeau. Deux occasions, deux buts… La chose la plus difficile dans le football c’est de marquer des buts. On travaille pour ça, ça nous a souri, mais pas comme on voulait. Il y a quand même des choses positives, j’espère qu’en 2014 le réalisme va nous sourire de nouveau. Défensivement, il y a beaucoup de choses à régler. Un manque de communication ? Sur le deuxième but, il avait le temps, l’attaquant arrive vite et il ne le voit pas… Il passe devant lui et il l’a met… José a apporté de la grinta, qu’on avait perdu depuis un certain temps. Avant à 2-0, on ne serait jamais revenu. Là il y a eu du caractère, on n’a pas baissé les bras, on a continué à y croire et ça a payé. »

 

 

Retranscription par Girondins4ever

 

Crédits photo : Om.net