• Non classé

D’autres réactions d’après match

 

 

Nous vous proposons plusieurs réactions d’après match. Voici donc les propos du portier Bordelais, de Nicolas Maurice-Belay et des deux présidents. Propos via le site officiel :

 

Cédric Carrasso : «C’est un bon match. Nous avons été un peu moins tranchants que d’habitude. L’essentiel est la victoire. Nous ne l’aurions pas acquise sans ce renouveau dans l’état d’esprit. Dans ma tête lors du pénalty, je me suis dit que si tu veux être 4ème ce soir, tu n’as pas le choix il faut le sortir. Prolonger mon contrat était un souhait commun. C’était important pour moi dans une durée précise. C’était voulu de tout le monde. Une histoire s’est créée avec tout le monde ici. Je souhaitais continuer. Tant mieux, c’est une super nouvelle pour moi. Cela me rend heureux. Cela ouvre des perspectives. Le match contre Marseille est un match bonus. Le match contre Rennes va être compliqué en Coupe de la Ligue. Le plus important était de prolonger cette bonne série. J’ai toujours joué dans des clubs où je dois jouer quelques ballons par match. Les choses étaient différents ces derniers temps mais je peux retrouver mon jeu maintenant. Il ne faut pas aller plus vite que la musique. Nous sommes un grand club mais pas encore une grande équipe. Nous sommes en train de créer quelque chose. On ne sait pas jusqu’où Bordeaux va aller. Quand on est sérieux, il y a toujours une récompense au bout donc il faut rester sérieux.»

 

Nicolas Maurice-Belay : «Le match contre Marseille sera un vrai test. Nous avons les armes pour faire quelque chose de bien nous manquons de constance. En début de saison je pense que nous n’avions pas l’effectif pour jouer tous les trois jours. Nous sommes concentrés sur le championnat. Je tente rarement ma chance même dans des postions de tir. Pour une fois j’ai frappé et cela a marché. Le gardien a peut-être été surpris.»

 

Jean-Louis Triaud : «En première mi-temps nous avons eu la possession de la balle mais nous n’avons pas marqué. Nous avons joué très haut et nous avons souffert. Il y a quelque mois nous n’aurions sans doute pas fait ce résultat-là. Je retiens la volonté, l’abnégation et les trois points ce soir. Il faut savoir gagner ce genre de match. Toutes les équipes sont dans un mouchoir de poche de la 4ème à la 10ème . Sur un match on peut perdre ou gagner plusieurs places.»

 

Jean Raymond Legrand : «Nous méritions de prendre un point ce soir. Le penalty obtenu par Bordeaux est litigieux. Je suis en colère nous avons vu une équipe de Valenciennes capable de faire de très belle choses et de se révolter. Si tous les faits de jeu sont contre nous cela va être compliqué. Nous avons 5 points de retard mais je suis convaincu que si nous continuons à jouer comme lors de la seconde mi-temps nous avons des chances de rester en Ligue 1.»