• Non classé

Dugarry, un pro-bordelais ?

Dans le microcosme journalistique français, il apparait indécent de ne pas s’afficher clairement pour un des deux clubs phares : Paris ou Marseille. Saint-Etienne passe encore, voire Lyon récemment.

 

Mais montrer son intérêt à Bordeaux ne passe décidément pas. On l’a vu la semaine dernière avec des réactions hostiles à l’attitude de Gaétan Huard à Chaban-Delmas. Que Christophe Dugarry affiche son attachement aux Girondins n’est en soi pas surprenant, vu ses origines. Mais apparemment, il se doit de montrer plus de neutralité. Pourtant, depuis le fameux Bordeaux-Marseille un soir de janvier 2010 sur Canal+, Dugarry a mis énormément d’eau dans son vin dans ses commentaires sur les Girondins.

 

 

L’Equipe a rencontré le consultant de Canal+ et lui a notamment fait remarquer qu’il passe pour un anti-PSG et un pro-Bordeaux (lire l’article) :

 

« Vous passez aux yeux de certains pour un anti-parisien, un pro-Bordelais, etc. C’est pour faire le buzz ?

 

Bien sûr que non ! Et je ne suis plus supporter ou « anti » depuis longtemps. Comme je vous l’ai dit, n’ayant pas d’idées arrêtées, mon discours évolue en fonction de l’actualité, en fonction de la forme ou de la méforme de joueurs ou d’équipes. C’est pour ça qu’on peut avoir le sentiment que l’on dit tout et son contraire dans des périodes parfois rapprochées et les gens ne retiennent que ce qu’ils veulent. Il n’y a pas de vérités dans le foot, je n’en détiens aucune, je ne suis jamais sûr de moi et je ne donne que mon avis.
Concernant Bordeaux, quand je la regarde, si l’équipe joue mal, je change de chaîne ! Je suis uniquement là pour prendre du plaisir à regarder du foot, à commenter de belles affiches et pour tenter d’apporter un petit plus aux téléspectateurs qui nous suivent. Mais si je me suis ennuyé, je le dis ! Et le CFC m’offre une totale liberté dans le domaine. Tout comme elle la donne à tous les autres intervenants, Pierre, Daniel, Eric… »