• Non classé

[AJ] Placente : « J’ai souffert »

 

Interrogé par Bild à sa sortie de prison, Diego Placente a déclaré : « Bien sûr que j’ai souffert. Surtout au début, sans ma femme et mes enfants. Ça a été très difficile, d’autant que je ne savais pas combien de temps j’allais être incarcéré ».

Malgré cela, il n’est pas rancunier envers le pays qui l’a vu se révéler réellement à l’échelle mondiale, footballistiquement parlant : « Je n’ai aucune rancune envers l’Allemagne. Je suis reconnaissant du soutien de Bayer Leverkusen et surtout de Rudi Völler. Et je dois avouer que le personnel de la prison, ainsi que plusieurs prisonniers, m’ont bien traité. J’avais ma propose cellule avec toilettes et lavabo. J’ai même participé une fois à un match de football ! » avant de conclure « Je suis content d’avoir été libéré sans conditions »

 

Du coup, il s’est immédiatement envolé vers Argentine, la nuit dernière.