• Non classé

Carrasso : « C’est quand même Bordeaux ! »

 

Cédric Carrasso retrouve une défense solide devant lui, et prend donc moins de buts, pour son plus grand plaisir. Il confirme l’état d’esprit retrouvé, l’agressivité dans la surface et dans les six derniers mètres.

 

« Je retrouve un peu ma moyenne classique. Je crois que depuis le début de ma carrière je dois être un des rares à être en dessous d’un but par match, je pense. Là, petit à petit, je retrouve une moyenne qui me correspond mieux, donc ça va aller, mieux. C’est vrai que le début de saison, ça a été un peu compliqué. Faudra en faire quelques-uns pour être bien mais on va dire que dans l’ensemble, c’est plus agréable. Défendre, c’est un état d’esprit, prendre des buts dans les six mètres, c’est un état d’esprit. C’est ce que j’explique depuis un petit moment, ça n’a pas changé. On a vu que l’état d’esprit a changé dans les zones de vérité, ça, c’est important. J’ai toujours eu confiance en mes joueurs. Le seul truc que je leur reprochais c’était de ne pas être assez agressif dans les endroits décisifs comme les dix mètres. C’est plus de 50% des buts dans ces six mètres, c’est une catastrophe ! Aujourd’hui, les mecs ont pris confiance. On l’a vu dans les deux derniers matches où on a joué à dix, qu’un état d’esprit ça se gagne ! Quand tu fais les choses, tu tiens ! L’envie de réussir, de tenir, de s’arracher, je pense que c’est un groupe qui a été souvent critiqué sur l’état d’esprit, souvent à juste titre. Aujourd’hui, ils ont envie de montrer autre chose. Tout est toujours fragile. Cela peut tenir de temps en temps comme de temps en temps avoir des couacs ».

 

Et la bonne série actuelle fait renaitre les ambitions. Un petit sourire du capitaine girondin laisse penser qu’il sait que les joueurs vont continuer cette série… « On ne sait pas à quoi s’attendre, c’est une équipe capable du pire comme du meilleur. Qui est capable de te gagner une Coupe à l’extérieur… Chaque match depuis trois ans maintenant à l’extérieur, on est capable de gagner des Coupes… On est capable de faire des séries, comme en Coupe d’Europe la saison dernière où on est capable d’éliminer des équipes énormes… Et on est capables de faire tout et n’importe quoi. Ils prennent de la maturité… Je ne vais pas m’avancer, mais j’espère que cette fois on est dans le bon wagon (sourire). Si on y est, on va voir jusqu’où on peut aller. En haut ? On va voir, on va essayer ! Faut avoir de l’ambition, c’est quand même les Girondins de Bordeaux ! On n’est pas habitués à jouer en bas ! »

 

Retranscription Girondins4ever