• Non classé

Gillot et l’histoire du restau

 

 

Francis Gillot a promis que le joueur qui marquerait contre Lille serait récompensé par un restaurant. Finalement après le match, le coach bordelais a choisi d’inviter la totalité de son groupe. Obraniak avait alors dit que le coach allait « cracher » et devait sortir « les oursins ».
Francis Gillot a répondu à son milieu de terrain : «Il y a une chose que vous ne savez pas ; c’est que Ludo Obraniak, il y a un mois, il a eu un bébé et qu’il n’a pas encore payé ! Donc, je lui ai dit que tant que ce ne serait pas fait, je ne paierai pas ! C’est un deal entre nous… Au départ, ce n’était qu’avec le buteur, hein… et là, ça a bien débordé. J’ai bien coincé Ludo et je lui ai dit d’arrêter, parce que l’on était déjà en train de me foutre tous les défauts sur le dos… alors pas celui-là, surtout pas ! Les autres, on accepte, mais pas ça ! »

Avant de rajouter : «Après, les pros sont là pour gagner, ils ne marchent pas qu’à la bouffe, hein ! Parce s’il faut à chaque fois leur payer la bouffe pour qu’ils gagnent, c’est inquiétant ! Ils ont à manger chez eux…»

 

Le buteur du match, Landry Nguemo attend toujours : «On est patient, je pense que le coach n’aura pas le temps avant 2014. Mais on décidera où on voudra aller…»

 

De son côté, Carrasso chambre son partenaire : « Ahhhh les oursins ! Non on ne se fait pas endormir, après moi je pense qu’il faut poser directement la question à Ludovic, c’est le mieux. Parce que lui je pense qu’il est concerné par l’histoire des fruits de mer. Après moi je ne connais pas leurs affaires, je dis juste que je connais mon joueur, on va pas dire que… mais voilà il aime bien les fruits de mer. Donc posez lui la question. »

 


SOFOOT et L’équipe