• Non classé

Les réactions des entraîneurs

 

 

 

Le site officiel du club propose une retranscription des propos d’après match. Nous vous proposons les réactions des deux entraîneurs :

 

René Girard : «On a fait un non match. Quand on ne joue pas, on ne peut pas gagner. On le perd logiquement. L’invincibilité de Vincent ne pèsera plus. Je suis déçu du comportement que nous avons eu, contre une équipe qui est plus agressive mais pas meilleure. Il faut avoir la lucidité et le peps. On n’avait pas les ingrédients pour changer le cours du match. J’ai senti qu’on n’y était pas. Il est dommage de perdre comme cela. Que cela nous serve de leçon. Nous n’avions pas vécu cela depuis le début de saison. La semaine prochaine, nous avons match à la maison et il faudra être meilleur pour espérer quelque chose. Certains joueurs ne sont pas à leur niveau. Je ne m’attendais pas à une telle apathie de notre part.»

 

Francis Gillot : «J’ai fait un pari, il faut que je l’exauce. Je vais inviter toute l’équipe à manger et je suis très content de le faire. Il y a un parfum particulier, car un record n’a pas été battu. J’avais promis à mon ami Gaëtan qu’on allait tout faire pour protéger son record. La victoire sur Lille est quelque chose qu’on voulait car nous n’avons pas gagné sur les grosses équipes. On est sur une dynamique plutôt positive. Mais il suffit d’une défaite pour que tout retombe.  Ils ont joué souvent long sur nos défenseurs. C’est une équipe qui aime jouer en contre. Nous avons su ressortir des ballons et nous créer des occasions. C’est quasiment le matche parfait défensivement. On ne prend pas de but en trois matches. C’est intéressant. Nous allons à Marseille et nous recevons Valenciennes. Beaucoup d’équipes se tiennent donc cela peut aller très vite. Le fait de se retrouver à 10 remotive les troupes. Les joueurs font plus d’efforts. Il faut tenir, ce qu’ils ont fait brillamment. Il faut les féliciter. J’aime bien les victoires 1-0, tu sens que tu as galéré, tu t’es battu. L’état d’esprit est très positif.  C’était le 4ème match en 15 jours donc certains joueurs piochaient. Ce sont des matches à suspens contre des gros. Il y avait plus de monde que d’habitude donc nous sommes content pour eux. »