• Non classé

Sertic est « heureux pour Coco »

 

En conférence de presse d’avant match, diffusée par GirondinsTV (que nous vous conseillons fortement de visionner), Grégory Sertic a évoqué plusieurs sujets. Tout d’abord son avis sur Guingamp :

 

« C’est une bonne équipe, très dure à domicile. J’ai vu le match contre Nantes et même si Nantes a dominé Guingamp, on voit qu’à la fin c’est eux qui gagnent 1-0. Très bonne équipe, très bonne aussi dans les duels, tactiquement ils ne sont pas mal. Ce sera à nous de retrouver cette efficacité offensive que l’on a eu face à Ajaccio. J’espère qu’elle sera bonne à Guingamp puisqu’on aura des occasions pour marquer, et il faudra le faire. C’est une équipe qui joue le maintien même si elle est devant nous, qu’elle prenne des points à domicile, pour nous ça va être très compliqué et on le sait. On le verra avec le coach à la vidéo. On veut faire le même match qu’à Nice qui est un exemple pour nous. C’est la référence des matches à l’extérieur. »

 

Il s’est aussi montré heureux du retour de l’efficacité de Maurice-Belay : « Je suis heureux pour « coco », enfin Maurice-Belay je veux dire. Je suis heureux pour lui, il est décisif ces derniers temps et c’est bien, j’espère que ça va continuer à nous sourire. Marquer, marquer et éviter de s’en prendre comme face à Ajaccio, un match parfait. »

 

Il est revenu sur son rôle depuis le début de saison, plus offensif, et promet qu’il va prendre plus souvent sa chance : « Tout le monde peut marquer des buts, même moi. Mon objectif c’est d’être plus décisif, marquer plus de buts. Ça marche bien cette année, je commence bien avec trois buts. J’espère continuer et apporter encore ce plus à l’équipe. Et la dernière passe c’est aussi important pour un milieu de terrain, faut que j’en fasse plus encore. C’est à moi de trouver les bonnes situations. J’y pense parce que ces dernières années je ne marquais pas, je ne fais pas de passes décisives, ça me chagrinait un peu, ça me faisait chier de pas marquer. C’est fini maintenant, dès que je peux tirer je tire, je ne me pose plus de questions (sourire). Je n’ai plus de doutes, ça peut rentrer comme à Lorient même si ce n’était pas une frappe top-top. Je vais tenter ma chance plus souvent. »

 

L’objectif est de maintenant regarde vers le haut pour avancer : « Il faut regarder vers le haut, je n’aime pas trop regarder vers le bas, j’ai le vertige. Je regarde toujours vers le haut. »

 

Il comprend également que les supporters ne viennent pas en nombre et évoque les raisons : « Il faut comprendre aussi les supporters. Quand on sort de deux défaites ou de deux matches nuls, on s’ennuie un peu au stade… Il fait froid… T’as pas envie, tu préfères rester au chaud devant ta télé avec un café. Un message aux supporters : revenez le plus vite possible ! Si les stades sont pleins, c’est qu’une équipe est attractive et donne envie de venir. Ces derniers temps, ce n’était peut-être pas le cas… J’espère que l’on va avoir plus de supporters, que ça va revenir. »

 

Il réagit enfin lui aussi aux propos de Jean-Louis Triaud et les fameux retraités : « Ça a fait un impact, on a tous été un peu vexés, c’est normal. Mais tant mieux, c’est peut-être grâce à ça qu’on a gagné face à Ajaccio. »

 

Retranscription Girondins4ever

Source : GirondinsTV