• Non classé

Gillot : « Ce serait la pire des choses »

 

Comme face à Ajaccio, Francis Gillot, en conférence de presse, a demander de la méfiance avec cette équipe de Guingamp qui n’a pas envie de descendre et démontre de bonnes choses depuis le début de saison.

 

« C’est des joueurs qui savent tenir un résultat, qui gagnent contre Nantes. Méfiance encore une fois. Ils ont quelques joueurs de talent, ils ont Yatabaré. Quand on a un buteur et quelques passeurs… On ne gagne pas sans talent. C’est ce qui fait gagner les matches […] On ne perd pas beaucoup à l’extérieur, sur les 10 derniers matches on a perdu qu’une fois, et c’était contre le cours du jeu. On ne perd pas beaucoup, on avance, lentement, mais on avance. On revient petit à petit. Il ne faut pas casser cette dynamique par une défaite à Guingamp, ce serait la pire des choses. »

 

Il s’est aussi justifié sur ses choix tactiques et le nombre de ses attaquants. Il reconnait que le nombre devant est au détriment de ceux derrière, mais qu’il faut marquer plus : « En 4-3-3 cela ne marche pas parce qu’il manque un attaquant… Nous il nous en faut quatre pour marquer des buts. C’est tout le temps au détriment du reste… Les défenseurs qui ont des situations plus compliquées à gérer… Mais c’est un choix de jouer pour essayer de marquer des buts. »

 


 


Francis Gillot avant Guingamp par Girondins