• Non classé

Le regret de Pascal Dupraz

Crédits photo : AFP - DAMIEN MEYER

 

 

D’ores et déjà qualifié pour la finale de la Coupe de France grâce à leur victoire sur le FC Lorient, Evian Thonon-Gaillard se placera ce soir dans un rôle de spectateur pour observer son futur adversaire. Tout en préparant la rencontre du week-end, Pascal Dupraz surveillera cette opposition entre les Girondins de Bordeaux et l’Estac. L’entraîneur savoyard s’est confié à l’Est Eclair, partageant notamment ses regrets concernant la fin de championnat des Girondins, qui se concentrent sur l’objectif  « Coupe de France ».

 

 

 

« Tout d’abord, assisterez-vous à cette demi-finale au stade de l’Aube ?

 

Non, un émissaire du club viendra observer ce match que je vais, pour ma part, suivre attentivement devant mon téléviseur. Car il y a la réception de Valenciennes à préparer samedi.

 

Un petit mot sur vos deux adversaires potentiels pour la finale ?

 

On a perdu 3-2 chez nous contre Bordeaux lors de la première journée de championnat. Le match retour en Gironde se déroulera le 26 mai, soit cinq jours avant la finale, si c’est Bordeaux qui passe. Cela dit, c’est une bonne équipe de Ligue 1, très bien organisée et expérimentée à l’image de son entraîneur. Je regrette simplement que Bordeaux ait jeté tout son dévolu sur la Coupe de France depuis sa qualification obtenue à Lens en quart de finale. Et ça fausse le championnat, je le regrette !

Troyes, enfin, possède un entraîneur charismatique que l’on dit adepte du beau jeu. Mais le beau jeu, ça ne veut rien dire. Le récent match d’Évian à Troyes l’a démontré. Évian et Troyes se ressemblent au niveau des effectifs avec des joueurs ayant une bonne approche du football professionnel. Je pense aux Nivet, Barbosa, Sorlin…

 

Quels rapports entretenez-vous avec Jean-Marc Furlan ?

 

Je le connais peu. On a joué l’un contre l’autre à une certaine époque. Sa philosophie du beau jeu est d’ailleurs inversement proportionnelle aux coups qu’il donnait quand il était défenseur central (N.D.L.R. : Pascal Dupraz jouait avant-centre). »

 

 

Crédits photo : AFP – DAMIEN MEYER