• Non classé

Obraniak trouvait ce chant surprenant

Le stade, et plus particulièrement le virage sud, ne s’est pas gêné hier soir pour entonner un chant déjà entendu par le passé, reprenant en chœur le célèbre : « On se fait chier, on se fait chier ». Ces quelques mots ont interpellé les joueurs, et plus particulièrement Ludovic Obraniak, qui, en se présentant en salle de presse, a préféré ironiser au sujet de cette réaction des supporters.

 

 

« Il y a de moins en moins de monde (dans la salle, ndlr). Vous vous êtes fait chier aussi, c’est pour ça, vous êtes partis avant la fin ? […] J’ai trouvé ce chant surprenant, parce que je pense qu’il y avait nettement plus la place de chanter ce genre de chose dans d’autres matches que celui-là (1-1)… Un match pas inintéressant face à une équipe de Lorient, qui, comme d’habitude, était difficile à manœuvrer, précisait-il. On a tenté beaucoup de choses, même si on a toujours ce même problème d’efficacité et de manque d’agressivité dans les duels. (…) Mais ce n’était pas notre moins bon match, loin de là. »

 

 

 

Source: Laurent Brun pour Sofoot