• Non classé

Basto : « Ça fait vraiment bizarre »

 

Le stade sera t’il rempli ce soir ? Une chose est sure, la colonie portugaise va se déplacer en masse. Dans le 20 minutes du jour, on apprend que neuf bus arriveront de Paris par exemple. Sans compter bien évidemment tous les français d’origine portugaise que comptent Bordeaux et ses alentours, ainsi que les portugais faisant le déplacement de Benfica. Le stade sera t’il acquis à la cause bordelaise, ou à la cause portugaise ? Plusieurs anciens bordelais se souviennent de cette ambiance spéciale, avec cette impression de parfois jouer à l’extérieur en étant à domicile.

 

Bruno Basto, par exemple :  «Une fois, on était venu jouer en amical avec Benfica contre Bordeaux et il n’y avait que des supporters portugais. C’est normal ici car on est dans une région assez proche du Portugal. En 2000-2001 aussi, avec les Girondins, on avait affronté le Celtic Glasgow et le stade était à moitié rempli d’Ecossais. Ça fait vraiment bizarre.»

 

Ou encore Bruno Da Rocha : «Ça va dépendre des quinze ou vingt premières minutes. Si Bordeaux fait une grosse entame de match, le public peut vite s’enflammer et on entendra beaucoup moins les Portugais.»