• Non classé

Après Gillot, Gouffran ?

Alors que le départ de Francis Gillot semble se confirmer, voilà que Yoan Gouffran laisse toujours le club sans réponse à propos de sa prolongation. Et quand on voit les propos de Jean-Louis Triaud à ce sujet à l’Equipe, on craint le pire :

 

 

« Il a en main une offre dans la durée. Là encore, on ne peut pas forcer les gens à répondre plus vite qu’ils ne le souhaitent. Il n’a pas dit non. Il n’a pas dit oui non plus. Comme l’entraîneur. Notre volonté est de le prolonger pour le conserver dans l’effectif, pas  pour le vendre. »

 

A propos du mercato hivernale, point de salut :

 

« Si certains ont des tentations, on  pourra toujours les examiner. Améliorer l’effectif, on en rêve, mais il faut avoir les moyens pour faire  ça et ce n’est pas notre cas. Je vous avais dis en début de  saison que l’on avait deux challenges: un sportif, faire le mieux possible, et  un financier, se rapprocher de l’équilibre. Vous avez vu ce qui est arrivé à  Malaga, tôt ou tard, ça pend au nez de plusieurs clubs en Europe et quelques  clubs français. Il y a des règles, il va falloir les respecter, il va falloir rentrer dans  une orthodoxie financière et retrouver l’équilibre, c’est un objectif majeur »

 

Chamakh, Blanc, Gillot, Gouffran… Toujours à attendre, et au final ? Cette gestion extrêmement attentiste depuis quelques saisons ne semble plus vraiment compatible avec une gestion de haut niveau.