• Non classé

Plasil « perdu beaucoup de pts »

 

 

Le capitaine bordelais est revenu sur le dernier match face à Reims, puis la gestion des matchs jusqu’à la trêve et de son ressenti sur le prochain match face à Sainté.

 

 

« girondins.com : Bonjour Jaroslav, peux-tu revenir sur le match face à Reims ?

 

Jaroslav Plasil : C’était un match compliqué pour nous. Nous n’avons pas su mettre notre jeu en place. Reims a fait un match correct. De notre côté, nous n’étions pas dans les duels et nous n’avons pas su imposer notre jeu.

 

girondins.com : L’horaire de 14h joue-t-il sur l’organisme des joueurs ?

 

Jaroslav Plasil : Lorsque nous jouons le jeudi oui, c’est sûr. Enchaîner deux rencontres ne nous offre pas les meilleures dispositions pour être performant. Mais nous étions nombreux à rester au repos contre Newcastle donc je ne pense pas que cela ait joué pour ce match. Il est vrai qu’il y a une question d’habitude mais nous commençons à l’avoir. Nous sommes l’équipe qui joue le plus à 14h.

 

girondins.com : A l’issue de cette journée, il n’y pas eu beaucoup de bouleversements en haut du tableau. Lyon se détache un peu après sa victoire à Saint-Etienne. Quel regard portes-tu sur la situation actuelle ?

 

Jaroslav Plasil : Deux équipes prennent les devants, Lyon et Paris. Ensuite, nous avons cinq, voir six équipes qui se tiennent en deux ou trois points donc tout reste à faire. Nous ne sommes pas décrochés mais nous avons perdu beaucoup de points à la maison. Nous restons en embuscade même si nous avons du mal à franchir le cap qui nous permettrait de grimper à la troisième place de ce classement.

 

girondins.com : Cette semaine c’est Saint-Etienne, un concurrent direct pour l’Europe. Quel sentiment t’inspire cette équipe stéphanoise en ce début de saison?

 

Jaroslav Plasil : Ils font un super début de saison. C’est une équipe qui est composée de très bonnes individualités dont un excellent gardien. C’est une formation joueuse qui est en forme en ce moment.

 

girondins.com : Les Verts ont connu une contreperformance face à Lyon. Est-ce que cela peut marquer un coup d’arrêt pour cette équipe ?

 

Jaroslav Plasil : Non, ce n’est pas parce que l’on perd un match sur un peu de malchance que cela marque un coup d’arrêt. Il ne faut pas tout remettre en cause. Je pense qu’ils viendront chez nous avec leur jeu et tenteront de faire un bon match.

 

girondins.com : Que faudra-t-il faire côté bordelais pour gêner cette équipe stéphanoise ?

 

Jaroslav Plasil : Il faut être présent dans les duels pour leur poser des problèmes, tout en mettant notre jeu en place et les déranger au maximum.

 

girondins.com : Il reste trois matches dont deux à domicile. Deux de vos adversaires sont en bas de classement, l’objectif est-il de prendre un maximum de points avant la trêve hivernale ?

 

Jaroslav Plasil : Oui, mais au vu du calendrier nous avions cinq matches qu’il fallait absolument gagner. Au final, nous avons fait déjà deux nuls contre Sochaux et Reims. Je préfère ne pas me prononcer et attendre. »

 

 

Source : Girondins.com