• Non classé

Réactions après Reims

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux) : «Ça a été un match très compliqué. On s’est mis à l’envers tout le temps. On s’est fait battre dans les duels, dans l’impact physique. On s’en tire bien aujourd’hui. J’avais fait tourner (jeudi en Ligue Europa, ndlr), mais ce n’est pas parce que les joueurs sont reposés qu’ils sont plus impliqués. Il faudrait oublier ce match très vite, mais penser qu’on s’est fait un peu manger physiquement. On joue dans quatre jours contre Saint-Étienne, donc il faut passer vite à autre chose mais garder ce match dans un petit coin de notre tête. La satisfaction, c’est d’avoir un point, parce qu’on doit perdre ce match, Reims méritait de le gagner. Contre Saint-Étienne, si on gagne, ça bonifiera ce match nul. Mais si on joue comme ça…»

 

 

Hubert Fournier (entraîneur de Reims) : «Sur la première période, c’est un point pris, parce que les deux équipes se neutralisaient. Sur la seconde période, on perd deux points. J’ai revu les images, il y a pénalty sur Aïssa Mandi. Ça nous aurait fait du bien de marquer et de gagner. Quand je vois le contenu aujourd’hui, on n’a pas le profil d’un candidat à la descente. Ce match rappelle celui de Valenciennes, nous réussissons une belle prestation. Si on garde la même envie, nous réussirons à enrayer la spirale négative. Bien que ce match nul contre Bordeaux ne soit pas non plus un mauvais résultat. Il faut continuer, et les buts reviendront, les victoires aussi. On n’a jamais lâché, à part à Lyon. Ces vertus doivent nous permettre d’assurer notre survie en Ligue 1.»

 

 

Cédric Carrasso (gardien de Bordeaux) : « Je suis déçu parce que c’était un match ouvert. C’est vrai que Reims nous a bien bougés. Mais vu que c’était à l’extérieur, et qu’on n’a pas pris de but, on va dire que c’est bien. On va dire que c’est la fatigue vu qu’on est en fin d’année. Il faudra gagner contre Saint-Etienne, ce jeudi »

 

 

 

Source: L’equipe et le 10 Sport