• Non classé

Réactions après Newcastle

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux) : «C’est une belle satisfaction d’avoir gagné, déjà, et de gagner avec la manière. On a fait un match plein pendant 90 minutes, on gagne 2-0, le score est logique, on aurait pu en mettre un ou deux de plus. On joue toujours pour gagner, je me voyais mal dire à mes joueurs avant le match de finir deuxième et perdre le match. On aurait fini deuxièmes, cela aurait été pareil car je regardais les groupes, et il y aura des morceaux difficiles en seizièmes. L’avantage que l’on a, c’est que chacun connaît les principes de jeu, à chaque fois qu’ils jouent, ils savent ce qu’il faut faire. Le danger aurait été de faire des choses individuellement au détriment du collectif. Là, on a vu que le collectif a pris le pas sur les intentions individuelles et quand c’est comme ça, on ne peut pas retirer quelqu’un qui a été mauvais. Tout le monde a été bon, je n’ai pas fait de changement, je voulais que Cheick (Diabaté) se fasse ovationner à la fin car il est tellement sorti en se faisant siffler que je voulais qu’il sorte en se faisant ovationner. Ce qui s’est passé aujourd’hui, je ne suis pas étonné car je sais qu’ils travaillent bien, tous. Les joueurs ont montré qu’ils avaient les qualités pour être à Bordeaux car on a un statut à défendre.»

 

 

Alan Pardew (manageur de Newcastle) : «Je suis déçu car les deux équipes étaient remaniées à la base. Le terrain était dans un piteux état, notamment à cause des matches de rugby. Bordeaux était la meilleure équipe sur le terrain, elle mérite sa victoire. Je suis très déçu car il y avait beaucoup de jeunes qui avaient l’occasion de montrer des choses et ils ne vont pas avoir beaucoup d’autres opportunités pour le faire. La seule chose positive, c’est qu’on est qualifié, c’était le plus important pour nous. C’était bien de le faire après cinq journées car cela aurait été difficile de battre Bordeaux ce soir dans de telles conditions car c’est une équipe composée d’excellents joueurs. Ce n’est pas nécessairement un désavantage de finir deuxième. J’espère que le groupe de ce soir (jeudi) va retirer une leçon de ce match car selon moi, certains ressentent trop la pression du maillot.»

 

 

Matthieu Chalmé (défenseur de Bordeaux) : «On avait à coeur de gagner ce match, on ne voulait pas subir et jouer le match nul. On était tous motivés, et ceux qui jouent un peu moins avaient envie de montrer aussi. Cela a été bien fait, on a très bien défendu, on a eu beaucoup d’occasions, on a bien joué au ballon, on a été récompensés de nos efforts. Newcastle avait une équipe remaniée, nous aussi, tout le monde avait envie de prouver qu’il était important dans le groupe, ce soir, c’est chose faite. Cela fait du bien de jouer, de gagner, avec la manière. Tout était réuni, un stade avec pas mal de monde, une bonne ambiance, des buts, nous on en n’a pas pris, c’est le plus important.»

 

 

Cheick Diabaté (attaquant de Bordeaux) : «Tout s’est bien passé, on a été costaud sur le terrain, en essayant de faire ce qu’on nous a demandé. L’envie était là, à l’entraînement d’hier, c’était déjà le cas. On a essayé de se trouver, et on a reproduit ça en match aujourd’hui. On voulait rester premier et surtout, comme cela s’était mal passé à l’aller pour nous (défaite 3-0), on ne voulait pas perdre deux fois. Donc, on a essayé de chercher la victoire pour leur faire comprendre que nous aussi on était bien chez nous. Lors des 16es de finale, on jouera le match retour à domicile. Concernant le tirage au sort, je n’ai pas peur. Peu importe l’équipe. Il y aura des grosses équipes, mais on est confiant. On est là, on travaille et on est prêt à jouer.»

 

 

 

Source: France Football