• Non classé

Saivet: « Garder notre motivation »

Interviewé par le site officiel, Henri Saivet revient sur cette trêve internationale. Il nous parle aussi du déplacement que les girondins effectueront samedi à Dijon ainsi que les 2 matchs suivants. Il espère pouvoir enfin trouver et prouver au coach qu’il peut prétendre à une place de titulaire. Il évoque aussi l’équipe de France espoir,espérant y retourner au plus vite.

 

 

Bonjour Henri, comment se passe cette longue trêve internationale ?

 

Cela se passe bien. Nous travaillons bien et faisons beaucoup de jeu ainsi que du physique. C’est une occasion de plus travailler quand les autres joueurs ne sont pas présents. De plus, il n’y a pas eu de match amical, donc nous avons dû un peu pousser nos organismes. Cela a été fait et c’est bien pour nous.

 

 

L’effectif compte de nombreux absents. Ce n’est pas idéal pour préparer la rencontre face à Dijon…

 

C’est vrai, ce n’est pas idéal. Cependant, ces joueurs jouent des matches et restent dans de bonnes conditions. Les internationaux gardent le rythme. Ici, nous nous entraînons dur. Nous savons que, lorsqu’ils seront de retour, ils rentreront vite dans le moule. Ce n’est pas idéal pour préparer un match, mais nous sommes professionnels et il faudra être prêt pour ce match.

 

 

Vous vous déplacez à Dijon samedi avec l’objectif de prendre les 3 points…

 

Oui, nous y allons avec cet objectif. Quand nous voyons le match réalisé face à Paris, nous savons que nous sommes capables de réaliser de bonnes performances et il faut continuer. Il est vrai que la trêve peut nous casser dans notre dynamique, mais il faut tout faire pour continuer comme ça et gagner ce match.

 

 

Dijon a plutôt réalisé de bons matches face aux grosses équipes cette saison. Craignez-vous cette équipe ?

 

Oui, c’est une bonne équipe. J’ai eu la chance de jouer contre eux l’année dernière en Ligue 2 (Henri était prêté à Angers la saison passée, ndlr). Nous savons que c’est une formation qui réussit de bonnes prestations face aux grosses équipes. Ils ont beaucoup d’envie et cela leur permet de se transcender. A nous de montrer que nous avons également envie. Nous devons afficher la même motivation que contre Paris afin de nous surpasser pour cette rencontre.

 

 

Dijon est la plus mauvaise défense de Ligue 1, il devrait donc y avoir des opportunités…

 

Ce ne sont que des statistiques. Nous devons appuyer là ou ça fait mal. Si cela concerne leur défense, nous devrons savoir les déstabiliser et marquer des buts.

 

 

Vous enchaînerez ensuite 2 matches à domicile face à Caen, puis Nancy. Il s’agira de 2 matches importants face à 2 concurrents directs, avec l’ambition d’enfin décrocher une victoire à Chaban-Delmas cette saison…

 

Nous essayons de prendre les rencontres comme elles viennent. Il faudra gagner les matches à tout prix. Une 1ère victoire à Chaban serait pas mal pour le match face à Caen. Avant cela, il faut gagner à Dijon. Cela nous ferait beaucoup de bien et nous permettrait de vraiment nous lancer dans cette saison.

 

 

Francis Gillot a aligné les 11 mêmes joueurs titulaires lors des 2 dernières rencontres, pour la 1ère fois de la saison. Penses-tu qu’un 11 type se soit dessiné ?

 

 

Oui, un onze s’est dessiné par rapport à nos derniers matches. Cependant, il reste encore beaucoup de rencontres. Il peut y avoir des suspendus, des blessés, des contre-performances ou des joueurs qui sont moins bien. Il faut donc se tenir prêt et tout donner à l’entraînement pour gagner sa place. Tout le monde veut faire partie du 11, mais tout le monde ne peut pas jouer. Il faut tout donner pour en faire partie. Nous sommes une équipe et aujourd’hui, le plus important est le club. Chacun doit mettre son égo de côté. Même si l’on est remplaçant et que cela ne fait pas plaisir, il faut quand même tout donner quand on rentre et qu’on n’a pas beaucoup de temps de jeu.

 

 

Lors de notre dernière interview, tu espérais gagner une place de titulaire. Ce n’est malheureusement toujours pas le cas…

 

Je ne suis toujours pas titulaire, je n’ai pas gagné ma place. J’espère la gagner au fur et à mesure des entraînements et des entrées que je ferai. Je vais tout donner lors des entraînements afin de montrer que je mérite de jouer. C’est à moi de faire ce qu’il faut.

 

 

Pour autant tu entres à chaque rencontre, ce qui montre que le coach compte sur toi

 

Oui, c’est vrai que j’entre souvent en jeu. Cela prouve qu’il faut continuer sur ces bases. Je dois travailler encore plus et faire la différence. Il faut aller au bout des actions, faire des décalages et beaucoup d’autres choses. Je dois gagner du volume de jeu. Cela me permettra de jouer plus. J’en suis conscient, c’est en travaillant aux entraînements que cela arrivera.

 

 

Pour terminer, en cette période de trêve, l’équipe de France Espoirs a joué. En début de saison tu faisais partie des joueurs sélectionnés et ce n’est plus le cas. Cela reste-t-il un objectif pour toi ?

 

Oui, c’est encore un objectif. L’année dernière, j’étais souvent sélectionné parce que je jouais beaucoup avec Angers. Actuellement, je joue un peu moins et c’est tout à fait normal que je ne sois pas appelé. Dans un coin de ma tête, je suis persuadé que je vais y retourner, à moi de le prouver en club. La sélection est un bonus. Je serai rappelé, je n’en doute pas.

 

 

source: girondins.com