• Non classé

F.B Khalfallah: « l’équipe va mieux »

Au tour de Fahid Ben Khalfallah d’être interviewé par le site officiel. Il nous parle de l’actualité du club. Bien sûr, il revient lui aussi sur la rencontre contre le PSG dont il est satisfait du match de l’équipe même si la victoire ne fut pas au bout. Il voit de l’amélioration au sein du groupe mais ne veut pas s’arrêter là, ce qui serait une erreur. Pour lui, il faut continuer de travailler pour voir la de la zone de relégation s’éloigner.

 

 

 

Bonjour Fahid, comment vas-tu ?

 

Je vais bien. Après avoir fait un bon match face à Paris, cela va mieux, d’autant plus que nous avons gagné la semaine précédente à Ajaccio. Il y a tout de même un peu de déception après Paris par rapport à la prestation fournie. Nous aurions aimé gagner ce match. Nous n’allons pas nous enflammer non plus. Il ne faut pas oublier notre position au classement. Le contenu était satisfaisant mais nous sommes 14ème et pas à la place où nous voulons être.

 

 

Avant le match face à Paris, nous aurions signé pour un nul. Après le match et étant donné son contenu, nous pouvons presque être déçus de ne pas avoir remporté cette rencontre ?

 

(Il sourit, NDLR) Vous, vous auriez signé pour un nul. Nous, non. Franchement, nous avons abordé ce match avec l’intention de le gagner. Cette saison, Paris est un club un peu au-dessus des autres par rapport aux moyens à leur disposition. Sur un match, tout est possible. Des équipes sont parvenues à battre Paris cette année, que ce soit en Ligue 1 ou en Europa League. Même si le PSG a énormément de qualités et d’individualités, cette équipe a également quelques lacunes. Nous savions qu’il y avait la place pour faire une bonne performance. Le contenu est bon, il est juste regrettable de ne pas avoir marqué ce 2ème but.

 

 

Cela permet aussi de rester dans une dynamique positive après le succès à Ajaccio où vous aviez déjà fait un bon match ?

 

Oui, face à Paris, nous avons bien défendu. A part le but sur corner, nous n’avons quasiment pas concédé d’occasions, comme à Ajaccio la semaine précédente. Nous avons trouvé un bon rythme, nous parvenons à bien défendre en bloc. Nous ressemblons vraiment à une équipe. J’espère que c’est de bon augure pour la suite. Il faut continuer et ne surtout pas s’enflammer. Le classement est là pour nous rappeler que nous n’avons encore rien fait de bien. J’espère que nous allons pouvoir lancer notre saison. Il va falloir gagner à Dijon pour bonifier tout cela et se rapprocher des équipes de tête.

 

 

La trêve internationale tombe presque mal pour les Girondins. Depuis 2 ou 3 semaines, nous vous sentions dans un état d’esprit différent avec beaucoup plus de qualités dans les matches…

 

Oui, déjà face à Brest, nous avions fait un bon match en nous créant énormément d’occasions. Nous sommes dans la continuité. Nous réussissons à bien défendre en bloc, ensemble. Nous concédons de moins en mois d’occasions. C’était encore le cas face à Brest mais, depuis 2 matches, nos adversaires ont eu 3 ou 4 occasions maximum. Ce n’est pas mal. Nous avons eu des situations, des possibilités de marquer plusieurs buts. Il faut continuer comme cela et se montrer encore plus efficace. Il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.

 

 

Depuis quelques semaines, nous te sentons également beaucoup mieux dans les matches. Tu es plus percutant, tu tentes beaucoup plus de choses. Le ressens-tu et si oui, qu’est-ce qui a changé ?

 

Oui, je le ressens. J’avais dit en début de saison que je ne comptais pas me prendre la tête. En tout début de championnat, je ne jouais pas trop. J’ai essayé de montrer des choses lorsque j’entrais en jeu. Cela ne s’était pas trop mal passé. Quand le coach me fait jouer, j’essaye de gagner ma place, de saisir ma chance. J’ai fait un bilan de ce qu’il s’est passé l’an dernier, je m’étais expliqué et je ne vais pas revenir là-dessus. Aujourd’hui, je veux jouer mon jeu, provoquer et tenter des choses, quitte à avoir plus de déchets. J’essaye de le faire. J’essaye également d’avoir plus d’efficacité dans mon jeu. Face à Ajaccio, j’ai une grosse occasion et j’aurais dû marquer. Sur les 2 ou 3 derniers matches, avec un peu plus de chance, j’aurais pu donner des passes décisives. Tout cela va arriver. Je dois retrouver cette efficacité. C’est cela qui faisait ma force.

 

 

 

Après la trêve internationale, il y aura des matches face à Dijon, Caen et Nancy, des équipes qui sont dans votre zone au classement à part les Normands. Cette période peut être un tournant dans votre saison afin de se rapprocher de la 1ère partie du classement ?

 

Oui, nous avons déjà eu une période similaire avec Nice, Brest et Ajaccio et nous n’avons pas forcément su saisir notre chance. Nous n’avons plus énormément de temps. Le début de saison est terminé depuis un moment. Dijon, ce sera la 14ème journée. Il faut prendre le maximum de points avant la trêve. Nous devons également engranger de la confiance afin de faire une phase retour meilleure que la phase aller. La 1ère étape, c’est de prendre des points afin de se tranquilliser pour le maintien. Les 3 prochains matches sont vraiment importants. Nos adversaires sont engagés dans la lutte pour le maintien. Ils sont avec nous au classement. Nous pouvons nous donner de l’air et mieux respirer après ces 3 matches.

 

 

 

source: girondins.com