• Non classé

G.Sertic: « Continuons comme ça »

Grégory Sertic, interviewé par le site officiel, revient sur le match de la semaine dernière contre le PSG. Il revient sur la situation de l’équipe. Après avoir disparu et passé quelques week-ends en CFA, il a pu revenir dans le groupe professionnel et a rejoué en entrant lors des 2 derniers matchs.

 

 

 

Bonjour Grégory, comment se passe cette semaine de trêve internationale ?

 

Cela se passe très bien. Les internationaux sont partis, nous nous retrouvons donc avec un effectif un peu réduit. Cela permet aux joueurs qui ont un peu moins joué de bien garder le rythme avec de grosses séances. Nous faisons beaucoup de jeu et cela nous sert d’autant plus.

 

 

Cela permet aussi à quelques joueurs de la CFA de venir s’entraîner avec vous…

 

Oui, des jeunes viennent. Cela leur donne la possibilité de se montrer au coach. C’est une très bonne chose pour eux.

 

 

Revenons sur le match de dimanche dernier face au PSG. Qu’as-tu pensé de votre prestation ?

 

Je pense que nous avons fait un très bon match. Nous avons su les contenir. Nous savions qu’ils avaient un fort potentiel offensif. Nous avons encaissé un but bête alors que nous dominions vraiment en 1ère mi-temps. Ils ont marqué sur corner au bout de 10 minutes. Je pense que nous aurions pu gagner le match si nous n’avions pas encaissé ce but. Pour le reste, nous avons eu beaucoup de possession de balle ainsi que des occasions. Nous aurions pu tuer le match en 1ère mi-temps, mais nous ne l’avons pas fait. Globalement, nous sommes dans la continuité de ce que nous faisons, c’est positif. Il faut rester dans cette optique.

 

 

Vous contentez-vous de ce match nul, ou y a-t-il de la déception de ne pas avoir gagné…

 

Il ne faut jamais être content d’un match nul. Il faut toujours penser à la victoire, même contre Paris, Marseille ou Lyon. Ce sont des gros clubs, favoris par rapport à nous. Cependant, nous avions la possibilité de battre Paris. Il faut voir plus haut.

 

 

Après la trêve, vous affronterez successivement Dijon, Caen et Nancy. Il s’agit de 3 concurrents directs et donc de matches très importants…

 

Grégory Sertic : Ce sont des rencontres qu’il ne faut surtout pas perdre. Il faudra prendre des points. Nous irons à Dijon pour prendre les 3 points. Ils sont avec nous dans la lutte pour le maintien aujourd’hui. Il faut y aller avec de grosses ambitions mais ne pas les sous-estimer. Ce sera à nous de faire le boulot. Nous l’avons fait contre Paris, donc il n’y a pas de raison.

 

 

Plus personnellement, tu as connu une période où tu as pas mal joué avec la CFA, puis tu as retrouvé le groupe ces dernières semaines. Comment vis-tu cette situation ?

 

Cela se passe bien. Je prends mon mal en patience, je travaille. J’écoute beaucoup ce que me disent les coaches. Je sais que ça va payer. On y arrive à force de travail et d’acharnement. Je ne me pose pas de questions, je travaille.

 

 

Ton retour au sein du groupe et tes entrées en jeu lors des dernières rencontres prouvent qu’il n’y a pas de groupe défini…

 

Oui, voilà. Il y a eu un petit turnover. Je n’étais pas dans le groupe, mais ce n’est pas pour autant que je me suis arrêté et que je me suis dit que c’était fini et que je ne pourrai plus rejouer. Cela s’est vu lors des 2 derniers matches. J’ai fait 2 entrées et cela s’est bien passé. Il faut continuer à bien travailler, c’est ce que regardent les coaches aujourd’hui.

 

 

Il n’y a pas de match prévu pour votre équipe durant cette trêve. Pourrais-tu du coup jouer avec la CFA face à Pau samedi ?

 

Si le coach m’envoie jouer en CFA, j’irai. Sinon, il y aura sûrement un gros entraînement samedi matin donc nous verrons. Si le coach veut me donner du temps de jeu avec la CFA, alors j’irai sans problème.

 

 

source: girondins.com