• Non classé

[Audio] Dugarry sur RTL

Nouvelle intervention de Christophe Dugarry sur les ondes de RTL ce soir, afin de répondre aux questions de Christophe Pacaud. Des propos qui alimenteront une fois de plus le buzz du moment sur le monde du foot français et girondin.

 

Première partie:


 

Deuxième partie:


 

Troisième partie:

 

Podcast de l’interview lors de l’émission « On refait le match »

 

 

Voici un extrait de cette interview :

 

Christophe Pacaud : De temps en temps quand on s’exprime et qu’on est un ancien champion du monde, un super consultant, il y a des petits revers qui arrivent comme ça, surout dans votre propre maison, la maison bordelaise qui est la maison de vos débuts.

 

« Ça part aussi d’un quiproquo, j’ai donné mon avis et analysé à ma façon la situation des Girondins de Bordeaux, Jean Louis Triaud est revenu vers moi en disant que les consultants n’étaient bons qu’à critiquer. Après, ça a pris des proportions importantes mais j’en ai assez que l’on stigmatise les consultants pour dire qu’ils ne font que critiquer. J’ai fait deux Coupe de Monde, j’ai fait deux Championnats d’Europe, j’ai fait deux finales de Coupe d’Europe, j’ai 55 sélections, j’ai fait 16 ans de carrière alors je pense que j’ai un peu la légitimité pour donner mon avis et dire ce que je pense. […] je ne suis pas parole d’évangile, mais au moins je pense que ça me donne le droit de donner mon avis, c’est seulement ce que je fais lorsque je suis le consultant. Ce n’est que mon avis. […] C’est parce que j’ai été imparfait, que j’ai fait des mauvais choix, que j’ai fait des erreurs, notamment de comportement. Mais je me sers justement de cette expérience pour donner mon avis. Ça me fatigue un peu tout ça, parce qu’il y en a qui n’acceptent pas que des anciens puissent donner leur avis. Alors ceux qui ne sont pas du milieu n’ont pas de légitimité et n’ont aucune crédibilité et ceux qui y sont ne doivent pas donner leur avis, voire par moment critiquer parce qu’ils doivent être corporate. […] Je ne vois pas les choses comme cela ».

 

C. Pacaud : Votre rôle de consultant sur Canal + qui est, aujourd’hui la chaine du foot, vous donne de la hauteur quelque part ?

 

« Je me sers de ce que j’ai fait dans ma carrière, ce que j’ai vu, que ce soit à Milan, au Barca, à Marseille […] sauf que je me rends compte que le monde du foot est devenu un peu paranoïaque, on a plus le droit de ne pas être d’accord avec les gens du foot. […] Je n’ai jamais dit que Jean Louis Triaud était incompétent. »

 

C. Pacaud : Si Jean-Louis Triaud vous dit « tu n’as qu’à prendre le poste », vous foncez ?

 

« Jean Louis Triaud c’est quelqu’un que j’estime beaucoup. […] Si un jour Jean Louis vient me voir et me dit « j’ai envie de m’occuper encore plus ma famille, de m’occuper de mes petits-enfants, est ce que tu as envie de prendre le relais, j’en ai parlé avec M6… », et bien j’y réfléchirai je me dirais pourquoi pas ! Entraineur ou directeur sportif ça ne m’intéresse absolument pas. »

 

C. Pacaud : Jean-Louis Triaud se refuse à tout commentaire… ‘Si Christophe veut être président qu’il envoie un CV à M6’ a-t-il dit sur le ton de la plaisanterie…

 

C. Dugarry : « C’est vrai, c’est exactement ça, ce n’est pas une information, ça a créé le buzz mais ce n’est pas une information. Je ne suis candidat absolument à rien. Maintenant à force de me titiller… et bien je vais prendre mes responsabilités, par contre je vais choisir la façon dont je vais les prendre. Bien évidemment que Jean-Louis Triaud est un mec bien, les résultats parlent pour lui, depuis 2 ans c’est un petit peu plus compliqué… il y a des choses que moi je n’arrive pas à comprendre… ça a fait le buzz dans une mauvaise direction, c’est malheureux… j’en ai assez qu’on se serve uniquement des consultants pour dire… on a le droit de ne pas être d’accord, mais c’est pas parce que je ne suis pas d’accord que je détiens la vérité… je n’impose rien à personne, je ne donne de leçons à personne, ce n’est que mon avis… chacun a son rôle, chacun a sa place, ou alors il faut enlever les consultants dans les médias… Ne pas être de l’avis de quelqu’un qui a des responsabilités, c’est ça critiquer ? parce que moi, je n’ai pas la même définition… C’est pour ça que je dis que le monde du football est parano… moi j’en ai souffert, j’en ai pris plein la figure, je n’ai jamais appelé aucun journaliste pour dire ‘qu’est-ce que tu as dit sur moi’, jamais, j’allais pleurer dans ma chambre entre guillemets, et puis j’essayais de me retrousser les manches et puis de faire de mon mieux possible… c’est la règle du jeu… on peut dire aujourd’hui de Bordeaux que le projet sportif n’a ni queue ni tête… Ce sont des questions que je me pose en tant qu’observateur du football, c’est tout… mais ça plus personne ne l’accepte… et on sort une phrase comme ça à l’emporte-pièce… c’est tellement facile aujourd’hui d’attaquer les consultants pour ne pas assumer ses choix et pour ne pas assumer ses responsabilités, moi ça me fatigue… »