• Non classé

« C’est trop tôt » pour Dugarry

 

 

Christophe Dugarry enchaîne les sorties médiatiques au cours des dernières heures et ne cesse de clamer son désir de prendre les choses en main aux Girondins de Bordeaux. Deux anciens de France 98 ont réagit aujourd’hui aux propos du consultant de Canal Plus. Tout d’abord, l’actuel sélectionneur de l’Equipe de France, Laurent Blanc, qui connait également la maison girondine pour avoir séjourner sur le banc de touche durant trois saisons, a exprimé son opinion lors d’une conférence de presse.

 

«Pour finir, que pensez-vous de la polémique qui est née entre Christophe Dugarry et Bordeaux ?

Je trouve ça très bien que les anciens s’investissent. Voir son club en difficulté lui a fait mal et il tente de faire réagir à sa manière. Mais s’il veut s’investir dans un club, je trouve ça très bien. »

 

 

La seconde réaction provient de Lionel Charbonnier, qui a livré son point de vue pour Rmc. L’ancien gardien international se montre beaucoup plus mesuré concernant cette proposition de l’ancien attaquant bordelais, de prendre la présidence du club au scapulaire.

 

« Je ne vois pas l’intérêt de mettre Christophe à la présidence, par contre qu’il puisse venir épauler le président (Jean-Louis Triaud, ndlr) et l’aviser dans ses futurs choix, pourquoi pas. C’est souvent dans un rôle d’adjoint que l’on apprend. C’est quand même très compliqué d’être président. Il y a des choses que Duga ne maîtrise pas et que le président maîtrise d’autant plus. Je serais plus pour une cohabitation des deux, d’un côté le technique, de l’autre le business et le commercial. Le fait d’avoir côtoyé le terrain et aujourd’hui de côtoyer les médias, de rencontrer beaucoup de présidents, de continuer à être très proche du football moderne, bien sûr que ça augmente son expérience, mais je pense que c’est trop tôt. »